Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher

Le type AMI : Dragueur cotier et d'estuaire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Le type AMI : Dragueur cotier et d'estuaire Lun 26 Nov 2007 - 12:16

Construction aux chantiers J.S. White And Co à Cowes en Grande-Bretagne, le MSI (Mine Sweeper Inshore) livré à 15 unités de type Ham fabriquées pour la France et attribuées au titre du PAM (Pacte d'Assistance Mutuelle).
Initialement en service dans les escadrilles de dragage, les AMI sont armés par 1 équipage de 2 officiers et 20 hommes. Lors de la transformation en bâtiment école, l'équipage est réduit à 12 hommes.
La drome d'origine est constituée d'1 youyou de 3,5 mètres d'origine anglaise et d'1 pneumatique 6 places à moteur de 18CV remplacé successivement par 1 20CV puis 1 15CV. Le youyou est généralement non embarqué.
Ces unités ont la spécificité de disposer d'une mature rabattable vers l'arrière et d'une passerelle totalement découvrable. Un taud et des vitres amovibles permettent d'abriter le personnel de quart à l'abri de navigation. En fin de carrière, un toit rigide est monté...améliorant certainement le confort des marins.

Opérant par des fonds compris entre 5 et 55 mètres, les AMI sont originellement dotés des équipements de guerre des mines ci-après :
- 1 treuil de dragage,
- 1 tambour de dragage,
- 4 potences (2 à l'arrière et 2 au milieu) permettent la mise en oeuvre des dragues, flotteurs et autres divergents,
- Diverses dragues mécaniques, magnétiques, acoustiques et explosives.
Evolutions et modernisations :
Les principales transformations sont appliquée en 1965 lors de son carénage à la DCAN Brest :
- débarquement des installations de dragage à l'exception des potences conservées pour la manipulation des embarcations,
- débarquement du canon de 20 mm Oerlikon,
- Aménagement de postes de couchage supplémentaires pour l'accueil des élèves.
D'autres modifications sont appliquées ultérieurement au cours de la vie du bâtiment :
- installation d'un support pour le stockage de l'embarcation pneumatique à l'arrière du navire,
- remplacement du radar DECCA type 2 par 1 DECCA 202,
- En fin de carrière, montage d'un toit rigide sur la passerelle.

Source : NetMarine et doc perso


Dernière édition par Michel47 le Jeu 2 Mai 2013 - 17:13, édité 2 fois
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3093 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le type AMI : Dragueur cotier et d'estuaire Dim 10 Mar 2013 - 9:52

ma première affectation MN ! la Capucine; j'ai passé un an à bord, jusqu'au désarmement en mai 84; ils ont été remplacé par "la ménagerie", Lion et compagnie; ayant moins d'un an à bord, j'étais prioritaire pour partir en campagne; je suis parti à Muru ...
avatar
yellowdog




Age : 53 Date d'inscription : 10/03/2013 Nombre de messages : 34 Localisation : Brest même, gast ! Emploi/loisirs : informatique/bagnole

Revenir en haut Aller en bas
Le type AMI : Dragueur cotier et d'estuaire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Les Embarquements-Histoires de Marine

 :: 

Nos Histoires de Marine

 :: 

Dragueurs et chasseurs de mines

-