Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher

Mécano, le retraité sans frontière. RIO Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Mécano, le retraité sans frontière. RIO Ven 8 Fév 2013 - 13:49




Carnaval de Rio. Mécano en 2005.


En 1983 à la demande du gouverneur de Rio, le Sambodrome est construit d’après les plans du grand architecte brésilien Oscar Neimeyer (décédé le 05/12/2012 à 105 ans) il peut contenir plus de 80.000 personnes. C’est une avenue qui est fermée à la circulation pendant les festivités ; de chaque coté des constructions en béton, gradins à ciel ouvert d’un coté et loges fermées de l’autre. Une partie des gradins, le secteur 9 est réservée aux touristes étrangers (normalement, ils se retrouvent entres-eux et c’est préférable). Des entreprises, des sociétés, louent les logent et dînent sur place (hors de prix).
A l’entrée, un tourniquet filtre les spectateurs, poinçonnage du billet remise d’un Pass ; juste après des couples de jeunes vous remettent une brochure et un PRESERVATIF par personne, sortez couvert ; les soirs de pluie des vendeurs ambulants vendent des capes en plastique : capa capa capa !!!!
Le spectacle, grandiose, se passe dans le Sambodrome, les défilés se succèdent. Les musiciens, les danseurs puis le char ferme la marche de chaque groupe. Plusieurs groupes par soirée, ils sont jugés et classés pour la finale. Après le passage de chaque groupe, une équipe municipale passe avec une balayeuse pour nettoyer la route, enlever tout ce qui est tombé.
Les chars sont gigantesques mais poussés à la main par une équipe. Regardez l’échelle des pousseurs par rapport aux dimensions des chars. Certaines belles créatures sont couvertes de seulement quelques cm2 de tissu, c’est chaud chaud.
Une anecdote :
Vers 2H00 du matin à la fin du spectacle, je suis lâché dans la foule en pleine rue, noire de monde. Je ne parle pas brésilien (portugais) juste un peu espagnol. Je saute sur le premier taxi en maraude, il fait le difficile car j’ai une chambre chez l’habitant à l’autre bout de Rio à Ipanema. Finalement, après avoir accepté ses conditions de tarif de nuit, j’embarque et de suite il condamne les portières ; dés qu’il peut il roule à fond la caisse et ne s’arrête pas aux feux rouges (appels de phares, si pas de réponse, il passe rouge ou vert) j’apprendrai que les taxis ne s’arrêtent jamais, ils ont peur d’être attaqués et dévalisés ainsi que les clients.
Le Pass
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Salvador de Bahia
A Bahia le carnaval se passe dans la rue, à travers certains quartiers et il faut payer pour entrer.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Mécano




Age : 82 Date d'inscription : 28/04/2009 Nombre de messages : 253 Localisation : Ardennes Emploi/loisirs : retraité/voyages

Revenir en haut Aller en bas
Mécano, le retraité sans frontière. RIO Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Nos Activités et Loisirs

 :: 

Nos voyages - vacances - visites

-