Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher

Actu: U.S.Navy Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Message Auteur
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Ven 29 Mar 2013 - 6:06

PERSPECTIVES PLUS RASSURANTES :

Les déclarations du Président de la république à la télévision sur antenne 2 le jeudi 28 mars 2013 à 20 heures , concernant le thème de la défense, ainsi que les propos du Premier Ministre devant le Sénat, pour répondre à monsieur Rafarin sur une question de défense, sont de nature à rassurer une grande partie des français, qui s'inquiétait d'une réduction catastrophique de nos moyens de défense et d'une baisse importante de l'enveloppe budgétaire allouée aux forces armées.
Si l'on dissèque ces deux interventions , dépourvues cependant de précisions, on note une volonté gouvernementale animée par le Président, de conserver un outil de défense moderne et des industries de l'armement associées , capables de maintenir un niveau technologique qui s'inscrit dans l'étude et la production des meilleurs armements du monde.

Il faut patienter et attendre , d'une part la sortie du livre blanc "nouveau", et d'autre part l'élaboration de la nouvelle loi de programmation militaire qui déterminera les objectifs décidés pour valider le format des forces armées et les équipements prioritaires qui auront été retenus pour satisfaire leurs besoins.

A noter que le chaud et le froid sont des expressions politiques inventées et diffusées pour connaitre la température des vecteurs électoraux et que les rumeurs apocalyptiques lancées au hasard n'étaient peut être pas si innocentes que l'on veut bien le dire. Bref, l'essentiel serait sans doute préservé dans une période budgétaire très contrainte et pour une fois, après les très mauvaises nouvelles de ces derniers jours, on se prend à espérer une soudaine attention affichée pour nos forces armées, par des responsables politiques qui ont aussi pris connaissance du sondage recueilli auprès d'un échantillon représentatif des français qui souhaitait , à près de plus de 60 %, maintenir un effort prioritaire pour conserver l'outil de défense efficient de notre pays.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2312 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Ven 29 Mar 2013 - 12:22

29 Mars 2013 : Le découpage de l’USS Guardian bientôt achevé
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crédits : US NAVY
Un travail de précision sous haute surveillance se déroule actuellement sur l’épave du bâtiment de guerre des mines américain USS Guardian. Ce dernier est échoué depuis le 17 Janvier dernier sur le récif de Tubbataha, dans les eaux philippines. Ne pouvant être remorqué sans risquer de graves dommages à l'écosystème environnant, la décision de le découper sur place a été prise. Les sauveteurs ont pu dégager le premier des quatre morceaux de la coque dans la journée du 26 Mars. Le reste du navire devrait être évacué dans les jours qui viennent.
Spoiler:
 
Source : Mer & Marine
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Mar 2 Avr 2013 - 10:33

02 Avril 2013 : Le dernier tronçon de l’USS Guardian évacué
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Jascon 25 près de la coque de l'USS Guardian le 12 Mars
crédits : US NAVY
La dernière section du chasseur de mines USS Guardian, découpé sur le récif philippin de Tubbataha où il s’est échoué le 17 janvier, a été évacuée. Le 30 mars, la partie arrière de l’épave, d’un poids de 250 tonnes, a été prise en charge par le Jascon 25, un navire de construction offshore doté de puissants moyens de levage et affrété par l’US Navy pour mener à bien ce chantier. Cette opération marque la fin du travail d’évacuation de la coque, découpée en quatre tronçons, enlevés entre le 26 et le 30 mars (les superstructures avait été découpées auparavant). Les équipes demeurent néanmoins sur zone, afin de collecter les débris dispersés sur le récif, qui fait partie d’une zone abritant un écosystème très riche et classée à l’inventaire de l’UNESCO. Une évaluation sera d’ailleurs menée en collaboration avec les autorités des Philippines pour déterminer l’état du récif, où vivent 350 espèces de coraux et près de 500 espèces de poissons, ainsi que l’impact de l’échouement de l’USS Guardian. La marine américaine affirme en tous cas qu’il n’y a pas eu de fuite de combustible, les 57.000 litres de carburant contenus dans les soutes ayant été pompées dès le mois de janvier.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'USS Guardian après son échouement (© US NAVY)
Pour mémoire, l’USS Guardian appartenait à 7ème flotte américaine et était basé comme trois autres de ses sisterships à Sasebo, au Japon. Il faisait partie de la série des 14 unités de la classe Avenger, mises en service entre 1987 et 1994 (1989 pour le Guardian). Ces gros chasseurs de mines, longs de 68.7 mètres, présentent un déplacement de 1300 tonnes en charge. Le bâtiment s’est échoué alors qu’il transitait par la mer de Jolo. Selon l’US Navy, une défaillance dans les systèmes de navigation serait à l’origine de l’accident, qui n’a pas fait de blessé au sein de l’équipage.
Source : Mer & Marine
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Mar 2 Avr 2013 - 13:07

02 Avril 2013 : Actualités AFP - Les Etats-Unis placent un destroyer près des côtes de la Corée du Sud
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Destroyer USS Fitzgerald DDG 62 - U.S. Navy photo/Released
Les États-Unis ont positionné près des côtes de la Corée du Sud un destroyer capable d'intercepter des missiles, nouveau déploiement rendu public par Washington, qui veut ainsi souligner son soutien à Séoul face aux menaces de Pyongyang.
L'USS Fitzgerald, qui venait de prendre part à des manœuvres militaires, a été envoyé au sud-ouest de la péninsule au lieu de rentrer vers son port d'attache au Japon, a indiqué un responsable américain lundi, sous couvert de l'anonymat.
Ce déploiement, une initiative "de prudence", permet d'offrir "plus d'options en matière de défense antimissiles si cela devenait nécessaire", a ajouté cette source.
Plus tôt lundi, les États-Unis avaient annoncé avoir déployé des avions de chasse furtifs F-22 dans le cadre des manœuvres américano-sud-coréennes qui se déroulent actuellement comme tous les ans, mais sur fond de très vives tensions cette fois.
Deux F-22 Raptor sont ainsi arrivés dimanche en Corée du Sud pour participer aux exercices annuels "Foal Eagle", qui doivent durer jusqu'au 30 avril.
Des forteresses volantes américaines B-52 et des bombardiers furtifs B-2 ont également effectué des vols d'entraînement au-dessus de la Corée du Sud ces derniers jours, déclenchant l'ire du régime de Pyongyang.
Le ministre des Affaires étrangères de la Corée du Sud, Yun Byung-se, doit rencontrer le secrétaire d’État américain John Kerry à Washington mardi pour s'entretenir des tensions croissantes dans la péninsule.
M. Kerry se rendra également en Asie la semaine prochaine, et notamment en Corée du Sud.
La Maison Blanche a déclaré lundi que "la rhétorique" belliqueuse de Pyongyang n'était accompagnée d'aucune action militaire, "que ce soit par une mobilisation à grande échelle ou dans le positionnement de ses forces".
Des analystes notent que la dernière vague de menaces nord-coréennes, bien que très vives dans la forme, soulignent que Pyongyang ne réagira qu'en cas d'attaque militaire de la part de Séoul ou de Washington.
Comme une frappe militaire américaine ou sud-coréenne est peu probable, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un dispose ainsi d'une porte de sortie honorable, estime Stephen Haggard, expert sur la Corée du Nord à l'Institut Peterson à Washington.
Kim peut se targuer du fait que ses menaces et inspections auprès des troupes "ont été couronnées de succès puisqu'il n'y a pas eu d'attaque, bien que de toute façon il n'y en aurait pas eu", déclare l'analyste. "Le régime peut donc se prévaloir d'un succès et reculer doucement".
Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Michel47 le Mer 3 Avr 2013 - 11:29, édité 1 fois
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Mer 3 Avr 2013 - 4:13

L'une des caractéristiques habituelle qui habite les dirigeants communistes dans tous les pays où ce régime sévit, c'est le discours permanent provocateur destiné à haranguer les populations et à intimider les pays dits-ennemis. C'est un jeu dangereux tout de même qui peut déboucher sur des actes de guerre irréparables engagés pourf ne pas perdre la face. L'Iran et la Corée du nord, perturbent la vie internationale par des déclarations enflammées de leurs dictateurs ; des malades idéologiques qui sont capables de déclencher un guerre avec l'emploi de leurs armes atomiques. C'est tout le problème de la prolifération des armes nucléaires qui est posé puisque l'ONU reste incapable de dissuader des Etats de second plan de s'en doter.

Parallélement, les marines asiatiques sont engagées dans un processus de montée en puissance et tous les pays de cette région favorisent un accroissement des exercices militaires qui ne sont pas faits pour apaiser un climat de tension très regrettable pour la paix . Les Etats Unis, qui soutiennent la Corée du Sud et le Japon avec lesquels ils ont des accords de défense, participent également à augmementer la pression en participant à des manoeuvres binationnales et en faisant savoir qu'ils renforçaient leurs forces présntes sur place. Il s'agit d'un jeu dangereux suivi de très près par la Chine qui n'en demandait pas tant.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2312 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Jeu 4 Avr 2013 - 9:57

04 Avril 2013 : L’USS Guardian remplacé par un autre chasseur de mines au Japon
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'USS Warrior reprenant la mer à Sasebo, le 31 Mars 2013
crédits : US NAVY
Transporté depuis le golfe Persique par un navire semi-submersible, le chasseur de mines USS Warrior est arrivé dans le port japonais de Sasebo. Il y remplace, au sein la 7ème flotte américaine, l’USS Guardian, l’un des sisterships, démantelé après son échouement le 17 Janvier sur le récif de Tubbataha, aux Philippine.
Source : Mer & Marine
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Sam 6 Avr 2013 - 18:42

04 Avril 2013 : Philippines, le démantèlement du chasseur de mines américain "Guardian" s'achève
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le "Guardian" a dû être démantelé après s'être échoué le 17 janvier sur le récif corallien corallien protégé de Tubbataha. (Photo US Navy)
Le chasseur de mines américain Guardian a pratiquement disparu du paysage des Philippines. Une grue a enlevé, le samedi 30 Mars, la dernière partie importante de l'épave, un bloc de 250 tonnes constituant la poupe du navire. Celui-ci s'était échoué le 17 Janvier sur le récif corallien protégé de Tubbataha.
Le site est actuellement en cours de nettoyage. Des experts philippins et américains vont commencer cette semaine le travail d'évaluation des dommages. Une estimation initiale a montré que 4000 m2 de récif corallien avaient subi des dégâts du fait de l'échouement du navire militaire.
Le surintendant du parc de Tubbataha, Angelique Songco, précise que l'amende sera de 24.000 pesos philippins (457 euros) par m2 de récif endommagé, ce qui pourrait faire monter la facture à 1,8 million d'euros pour les États-Unis. Cette somme alimentera un fonds destiné à la préservation du récif.
Le gouvernement philippin ne s'est pas encore prononcé clairement sur les suites qu'il entend donner à l'affaire. "Les comptes doivent être faits et nous appliquerons les lois existantes", s'est borné à déclarer un porte-parole du président Aquino.
Le Guardian a pénétré sur 3 milles à l'intérieur d'une zone interdite à la navigation avant de s'échouer, précise l'administration du parc de Tubbataha.
Le commandant de l’USS Guardian et trois officiers chargés de la navigation et de la veille ont été relevés de leurs fonctions le mercredi 03 Avril. Il leur est reproché de "ne pas avoir appliqué les procédures de navigation standard de l'US Navy". Initialement, l’échouement avait été mis sur le compte d’une carte navigation numérique erronée.
Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Mar 16 Avr 2013 - 9:20

16 Avril 2013 : L’assemblage du nouveau porte-avions américain s’achève
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pose de l'étrave du futur USS Gerald R. Ford le 09 Avril 2013
crédits : HUNTINGTON INGALLS INDUSTRIES
Le chantier Huntington Ingalls Industries de Newport News a posé le dernier bloc permettant de constituer le pont d’envol du futur USS Gerald R. Ford. D’un poids de 787 tonnes, la partie supérieure de l’étrave, qui a été mise en place le 9 avril, permet à la coque du nouveau porte-avions américain d’atteindre sa longueur définitive.
Par rapport à la classe Nimitz, ce premier navire de la classe Ford aura plusieurs améliorations. Les cœurs de ses réacteurs nucléaires ont une durée de vie égale à celle du navire, ce qui évitera de les changer au cours de sa carrière. Il sera le premier porte-avions équipé de catapultes électromagnétiques, l’Electromagnetic Aircraft Launch System, à la place des catapultes à vapeur.
Commandé le 10 Septembre 2008 la quille est posée le 14 novembre 2009. D'une longueur de 333 mètres pour un déplacement d'environ 100.000 tonnes sa propulsion est assurée par 2 × réacteur A1B à une vitesse d'au moins 30 nœuds.
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Ven 19 Avr 2013 - 12:20

19 Avril 2013 : Plus que 18 frégates du type FFG 7 en service dans l’US Navy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'USS Underwood - crédits : US NAVY
La marine américaine n’aligne plus que 18 frégates du type O. H. Perry (FFG 7), sur les 51 mises en service entre 1977 et 1989. Ont, ainsi, été récemment désarmées les USS Curts (25 Janvier), USS USS Underwood (08 Mars), USS Carr (13 Mars) et USS Kalkring (22 Mars).
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Mar 23 Avr 2013 - 11:45

21 Avril 2013 : Deux navires de la Marine américaine à Da Nang
Le bâtiment de renflouement USNS Salvor et l'USS Chung-Hoon (DDG-93), un destroyer d'égide de Burke-class d'Arleigh de la Marine d'Etats-Unis, ont jeté l'ancre le 21 Avril au port de Tiên Sa, ville de Da Nang (Centre) pour une visite de cinq jour.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
USNS Salvor (T-ARS-52) - Source : navsource.org
Lors de leur séjour, les hauts officiers rendront des visites de courtoisie aux autorités locales et commandants de la Marine populaire du Vietnam (troisième zone). Les échanges professionnels de santé, d'assistance humanitaire, de sauvetage... ainsi que ceux sportifs et artistiques sont prévus. Ces activités témoignent des relations de plus en plus étroites entre les Etats-Unis et le Vietnam.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'USS Chung-Hoon (DDG-93) - Photo : kitv.com/news/hawaii
Ces deux navires américains quitteront le 25 Avril le port de Tiên Sa.
Source : fr.vietnamplus.vn/
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Sam 27 Avr 2013 - 10:18

26 Avril 2013 : US Navy, le retour du ballon captif comme moyen d'observation
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le ballon captif TIF-25K à bord du "Swift" de l'US Navy, dans le port de Key West, en Floride.
(Photo US Navy)
Le navire à grande vitesse Swift de l'US Navy embarque ces jours-ci un ballon captif TIF-25K pour des tests et des évaluations à la mer qui pourraient déboucher sur une utilisation dans la lutte contre le narco-trafic au large des côtes d'Amérique centrale.
C'est la première fois qu'un navire à grande vitesse embarque ce type d'engin d'observation. Relié par un câble électro-optique au navire, le TIF-25K peut emporter une charge utile allant jusqu'à 210 kg et voler à l'altitude maximale de 900 mètres.
"Seuls deux à trois opérateurs sont nécessaires pour sa mise en l'air et sa récupération en raison de sa facilité de déploiement, et entre quatre et cinq pour son installation", précise le fabricant, Raven Aerostar.
Le HSV-2 Swift est un navire à grande vitesse de type catamaran "perce-vagues" construit par Incat Group of Companies, en Nouvelle-Zélande. Il est loué par la Marine américaine.
Source : lemarin.fr
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Sam 11 Mai 2013 - 16:40

11 Mai 2013 : Péninsule coréenne, arrivée du porte-avions américain Nimitz pour des manœuvres
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un groupe naval de la marine américaine, conduit par le porte-avions USS Nimitz, est arrivé samedi au large de la Corée du Sud pour de nouvelles manœuvres, une dizaine de jours après des exercices qui avaient provoqué la colère de Pyongyang, a-t-on annoncé de source américaine.
Le groupe comprend des destroyers et des navires de patrouille, avec à bord 64 avions, a précisé à la presse le contre-amiral Mike S. White après l'arrivée du Nimitz au port de Busan (sud).
"Il est d'une importance capitale de maintenir l'inter-opérabilité avec des partenaires comme la Corée du Sud, a-t-il ajouté.
Il a refusé de confirmer des informations de presse selon lesquelles les manœuvres auraient lieu la semaine prochaine.
Ce déplacement de forces navales américaines intervient dans un contexte de grande tension dans la péninsule coréenne en raison des ambitions renouvelées de Pyongyang sur le nucléaire militaire.
La Corée du Sud et les États-Unis avaient conclu le 30 Avril des manœuvres conjointes interarmées ayant mobilisé pendant deux mois l'armée sud-coréenne et environ un tiers des 28.500 soldats américains présents en Corée du Sud.
Pyongyang avait condamné ces exercices annuels qu'il assimile à l'invasion de son territoire par le Sud avec l'appui des États-Unis.
La péninsule coréenne a connu un vif regain de tension après le tir réussi en décembre d'une fusée considérée par Séoul et ses alliés comme un missile balistique, suivi d'un troisième essai nucléaire en février puis de nouvelles sanctions votées vendredi par le Conseil de sécurité de l'ONU. Pyongyang a ensuite proféré des menaces de frappes et de guerre nucléaire et a déployé des lanceurs de missiles de portée variable le long de sa côte.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le groupe comprend des destroyers et des navires de patrouille, avec à bord 64 avions.
AFP/JUNG YEON-J
E
Source : marine-oceans.com
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Dim 12 Mai 2013 - 7:02

belle photographie du porte-avions U S :on est toujours impressionné par l'importance de ce type de navire qui affiche une puissance opérationnelle incomparable. Je ne peux m'empêcher de fulminer contre nos responsables politiques de gauche comme de droite, qui n'ont pas eu le courage de décider la construction du second porte-avions français. C'est un outil militaire et diplomatique de premier plan, irremplaçable et nous sommes dans une situation où finalement on met en ligne un PA à mi-temps !. Les conflits peuvent survenir n'importe où et n'importe quand et pendant les longues périodes d'entretien du PA CDG, notre groupe aéronaval st inopérant. D'un coût de un peu plus de 3 milliards, il était possible de lisser cette dépense sur 7 années avec le budget défense. Je suis persuadé que deux raisons ont empêché cette décision : le manque d'intérêt de nos concitoyens pour les problèmes de défense c'était donc une mesure très défavorable au plan électoralisme , d'une part, et d'autre part, l'opposition farouche des hauts responsables militaires des armées de l'air et de terre. Un constat d'échec donc pour le renouvellement des unités de notre Marine Nationale qui a besoin d'un projet cohérent et d'un réel équilibre dans les spécificités de ses moyens navals. Les explications fournies par le Ministre de la Défense et par le Chef d'Etat Major des armées, qui se veulent rassurants sur les projets serrés d'équipement de nos forces, ne trompent personne et surtout pas les personnels de la marine.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2312 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Mer 15 Mai 2013 - 8:43

Le drone de combat X-47B a été catapulté pour la première fois depuis le pont d'un porte-avions.

14 mai 2013-20:05
OPEX360

Dix jours après avoir réussi un appontage simulé sur la piste de la base navale de Pâturent River (Maryland). le démonstrateur de drone de combat X-47B. développé par Northrop Grumman a encore passé un nouveau palier ce 14 mai.
En effet I’ appareil a été catapulté pour la première fois depuis le pont d envol d’ un porte-avions, en l'occurrence l'USS George HW Bush (CVN 77) Une fois dans les airs le démonstrateur a effectué quelques manœuvres puis est allé se poser à Patuxent River après 65 minutes de vol.

Le X-47B a démontré sa capacité à évoluer dans I’ environnement aérien d’ un porte-avions et naviguer avec précision. En outre, le transfert du contrôle de I’ appareil entre I’ opérateur de mission à bord de l'USS George HW Buch et celui du centre d essais de Patuxent River pour l'atterrissage s’ est fait sans problème.

Pour le patron de l'aéronavale américaine, le vice-amiral David Buss cette prouesse technologique est à comparer avec les exploits du pilote américain Eugen Ely, qui avait réussi à apponter avec avion sur I’ USS Pennsylvania en janvier 1911.
''Aujourd hui nous avons vu un petit mais important pixel de l'avenir de notre Marine alors que nous commençons à intégrer des drones dans ce qui est sans doute I’ environnement le plus complexe qui existe aujourd’ hui le pont d envol d’ un porte-avions à propulsion nucléaire', a-t-il expliqué, par voie de communiqué.

Doté d'un réacteur à réaction. Le X-47B. furtif a la forme d une aile volante, sans empennage arrière. D’ une envergure de 19 mètres pour 12 mètres de long il a une autonomie de 2.100 milles nautiques (3.900 km)
Ce type d'appareil devrait être utilisé pour pénétrer dans des zones où les défenses aériennes sont importantes ce qui permettrait de les détruire sans pour autant prendre le risque de perdre des pilotes.
Autre caractéristique : le X-47B évolue selon un plan de vol pré programmé et retourne à son point de départ en quelques instructions. Autrement dit il est autonome son opérateur ne faisant que contrôler ses évolutions sans vraiment le piloter à distance.



avatar
FM61
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Sam 18 Mai 2013 - 10:43

17 Mai 2013 : Près d’Ormuz, important exercice de déminage sous commandement américain
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Depuis le «USS Ponce», un drone sous-marin procède à la détection de mines à l’occasion de l’exercice Imcmex,
d'une ampleur sans précédent, devant l'Iran. (photo US Navy)
Un exercice de guerre des mines d’une ampleur rare est mené depuis la mi-mai dans le golfe persique, dans les eaux de Barhein et dans le détroit d’Ormuz. Pas moins de de 6 500 marins de 41 États – dont plusieurs pays arabes et la France - sur 35 navires sont engagés dans ces manœuvres sous égide de la Ve flotte américaine et de son commandant, le vice-amiral John Miller.

L’exercice doit se poursuivre jusqu’au 30 mai, soit deux semaines. L’AFP, qui a été invitée comme d’autres médias internationaux à assister à cet exercice, rapporte que le message officiel dispensé par les officiers américains est qu’il s’agit d’"un exercice de nature purement défensive, qui ne vise pas un pays en particulier".

L’Iran est d’un tout autre avis et a estimé que ces manœuvres relèvent d’"actes provocateurs". En cas de menace sur l’Iran, les Gardiens de la Révolution ont pour mission de miner le détroit d’Ormuz, par lequel transitent 17 millions de barils par jour sur une consommation d’un peu moins de 85 millions de barils. Face à l’embargo qui le frappe et la montée de la pression de la communauté internationale sur son programme nucléaire, l’Iran menace régulièrement de bloquer ce détroit.
Source : lemarin.fr

Les CMT Sagittaire et Pégase pour la participation française.
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Dim 19 Mai 2013 - 13:08

19 Mai 2013 : Les nouveaux patrouilleurs de l’US Navy ne pourraient pas effectuer les missions prévues
Les dirigeants de l’US Navy ont été avertis l’an dernier que les nouveaux Littoral Combat Ships ne pourront pas accomplir les missions prévues parce qu’ils sont trop peu armés et que leur équipage est trop peu nombreux, selon un rapport confidentiel.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
«Cette revue met en exergue l’écart entre les capacités des navires et les missions que la Navy aura besoin de faire exécuter par les LCS,» explique le rapport rédigé l’an dernier par le contre-amiral Samuel Perez. «L’impossibilité de faire correspondre les spécifications des LCS et leurs capacités aura pour conséquence la construction d’un grand nombre de bâtiments peu adaptés pour répondre» aux besoins en moyens de combat des commandants opérationnels.
Le rapport de 36 pages obtenu par Bloomberg News est loin des assurances données par les dirigeants de la Navy que le projet va conduire à un petit navire rapide et adaptable, destiné à patrouilleur dans les eaux côtières.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'USS Freedom passe le pont Pont Jacques-Cartier à Montréal
La revue de programme, demandée par le chef des opérations navales, l’amiral Jonathan Greenert, fait écho à ceux qui, au sein du Pentagone, attaquent le projet. Le rapport, qualifié de «brouillon confidentiel», estime que l’échange de matériels prévus pour différentes missions — les modules de mission prévus dans le projet — est impraticable, que la largeur du navire pourrait lui interdire l’accostage dans certains ports, et que la décision de poursuivre avec 2 versions différentes — un monocoque et un trimaran — va compliquer l’entretien et la logistique.
Pour l’amiral Greenert, «le rapport date d’il y a plus d’un an, et nous avons corrigé beaucoup de choses depuis.»
La clé du succès des Littoral Combat Ship sera de respecter l’objectif d’échanger — en moins de 96 heure — le module de missions du bâtiment : guerre des mines, lutte sous la mer et lutte contre la surface.
Le rapport confidentiel estime, cependant, que l’objectif de 96 heures ne représente pas la totalité du processus d’échange des modules de mission. L’horloge ne commence à tourner que le module et tout le nécessaire à son soutien est sur le quai, indique le rapport.
Or, dans le cas d’un des modules de mission, «réunir sur place tout le personnel nécessaire et le matériel adéquat pour procéder à l’échange pourrait prendre plusieurs semaines,» selon le rapport, et que ce processus «retirerait le LCS du combat tactique».
Le concept de l’échange des modules d’équipement «n’a plus l’utilité tactique envisagée par les concepteurs originaux,» souligne le rapport.
Le rapport Perez recommande que la Navy abandonne son projet de n’avoir un équipage composé que de 40 marins, dont la mission est de faire naviguer le navire, parce que cela «constitue une part intégrante des problèmes d’accomplissement» de la mission attribuée au navire. Avoir un équipage si peu nombreux conduit à un environnement opérationnel «très fragile», selon le rapport.
«Les entretiens avec les équipages confirment des niveaux de fatigue dès le 3è jour de mer,» indique le rapport. «Le faible nombre de membres d’équipage a des impacts significatifs opérationnels et de sécurité, avec une dégradation notable de la préparation, des niveaux de performance et de qualité de vie de l’équipage.»
La Navy étudie les leçons à tirer du déploiement actuel de 8 mois de l’USS Freedom, à Singapour, en particulier sur le nombre de membres d’équipage.
Le rapport Perez insiste aussi sur les capacités de combat limitées du navire. La Navy a reconnu que les LCS sont actuellement construits avec le plus faible niveau de survivabilité, une décision approuvée par le Pentagone qui cherche à équilibrer les coûts et les performances.
Même dans son rôle de lutte contre la surface, quand tous les armements fonctionnent comme prévu, le LCS «ne peut que neutraliser» de petits navires d’attaque rapide et il «reste vulnérable face à des navires» équipés de missiles de croisière anti-navires d’une portée de plus de 8 km, selon le rapport Perez. L’Iran dispose de 67 navires de ce type, selon un tableau du rapport.
Le Littoral Combat Ship est «mal adapté aux opérations de combat contre n’importe quoi, sauf» de petites embarcations rapides qui ne sont pas armées de missiles anti-navires, conclut le rapport Perez.
De plus, la largeur de 32 m (au point le plus large) de la 2è version, un trimaran, «peut constituer un défi de navigation dans des eaux resserrées et des ports étroits,» selon le rapport.
Source & Traduction : Le Portail des Sous-Marins
Référence : Bloomberg (Etats-Unis)




avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Ven 24 Mai 2013 - 9:41

23 Mai 2013 : Premier vol du drone de surveillance maritime américain Triton
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pour son premier vol, le drone de surveillance maritime longue distance américain MQ-4C Triton
a volé durant 80 minutes et atteint l'altitude de 6000 mètres. (Photo DR)
Le drone de surveillance maritime longue distance américain MQ-4C Triton a effectué son premier vol à partir de la base de Palmdale, en Californie, le mercredi 22 Mai. Il a volé durant 80 minutes et atteint l'altitude de 6000 mètres.
Construit par Northrop Grumman, le MQ-4C Triton sera capable de mener des missions durant jusqu'à 30 heures à des altitudes supérieures à 16.000 mètres, ce qui autorisera une portée de 2000 milles à ses senseurs. Selon l'US Navy, un drone Triton pourra couvrir une zone de couverture 4,35 millions de km² en un seul vol. Une équipe au sol de 4 hommes assurera le contrôle de la mission.
Le Triton affiche une envergure de 39,90 mètres supérieure à celle d'un Boeing 737. Il ne pèse cependant que 14,6 tonnes au décollage grâce à l'emploi extensif des matériaux composites. Propulsé par un turboréacteur Allison Rolls-Royce, il atteint la vitesse de 575 kilomètres-heure. La charge utile comprend un radar multifonctions AN/ZPY-3 spécialement conçu pour les opérations maritimes.
La Marine américaine envisage d'acquérir 68 drones MQ-4C Triton. Avec les nouveaux avions de patrouille maritime P-8 Poseidon, ils doivent remplacer à terme les actuels avions P-3 Orion.
La production de série doit commencer en 2015 pour une entrée en service en 2016. Les marines australienne et indienne ont également manifesté de l'intérêt pour ce type de drone.
Source : lemarin.fr
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Sam 25 Mai 2013 - 11:28

23 Mai 2013 : Le Pentagone a envoyé deux sous-marins en Méditerranée orientale
Les forces navales des États-Unis ont adressé deux sous-marins de la classe Ohio en Méditerranée orientale. Les deux navires portent chacun 154 missiles de croisière Tomahawk avec un rayon d’action de 1600 km.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'USS Florida (SSBN 728) converti en SSGN à la mer
Le service de presse de la Marine des Etats-Unis a indiqué que l’un de ces sous-marins, le Florida, est entré actuellement à la base militaire qui se trouve sur l’île grecque de Crète. Quelques jours plus tard un autre sous-marin, le Georgia, est arrivé sur cette base.
La base militaire de Crète est située à environ 1100 km de la côte syrienne.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'USS Georgia(SSBN 729)à la mer
Source : french.ruvr.ru

L'USS Florida (SSBN 728) : Financé au budget 1975 et commandé le 28 Février 1975, le Florida est mis sur cale aux chantiers navals de l'Electric Boat Division of General Dynamics Corporation installés à Groton (Connecticut) le 09 Juin 1977 lancé le 14 Novembre 1981 et admis au service actif le 08 Juin 1983.
Son désarmement était initiallement prévu en 2002 mais au final, il est décidé de le transformer en sous-marin pour opérations spéciales. Il est immobilisé pour travaux avec un rechargement du réacteur à partir de Janvier 2003 avant les travaux de conversion en SSGN jusqu'au 10 Avril 2006. Basé à Kings Bay en Georgie, il est remis en service le 25 Mai 2006.
Son retrait du service actif est prévu pour 2025.
L'USS Georgia(SSBN 729) : Financé au budget 1976, le Georgia est mis sur cale aux chantiers navals de l'Electric Boat Division of General Dynamics Corporation sis à Groton (Connecticut) le 07 Avril 1979 lancé le 06 Novembre 1982 et admis au service actif le 11 Février 1984 à Bangor dans l'Etat de Washington.
Le 30 Octobre 2003, le Georgia arriva à Bangor à l'issue de sa soixante-cinquième patrouille de dissuasion et en Mars 2005, il entra en refonte à l'Arsenal de Norfolk pour être transformé en SSGN jusqu'en Septembre 2007. Il est remis en service en Décembre 2007 même si il n'arrive à sa nouvelle base de Kings Bay que le 28 Mars 2008. Il à effectué sa premier mission d'Août 2009 à Janvier 2010.
Son retrait du service actif est prévu pour 2026
Source : forummarine.forumactif.com
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Mer 29 Mai 2013 - 9:09

28 Mai 2013 : Les États-Unis offrent à nouveau des navires à la marine nigériane
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Gallatin est un "cutter" de 115 mètres construit en 1968, bientôt transféré à la marine nigériane. (DR)
Les États-Unis viennent d’annoncer qu’ils transfèreront l’an prochain deux unités à destination de la marine du Nigéria, premier producteur africain de pétrole, notamment offshore, mais dont les eaux font partie des plus dangereuses au monde en raison des attaques et enlèvements issus notamment de combattants autonomistes du Mend.
Les deux navires offerts sont le John McDonnell, un navire de surveillance océanographique de l’US Navy, de 63 mètres, 2 000 tonnes, retiré du service en 2010, ainsi que le Gallatin, un «cutter» (cotre) de l’US Coast Guards, de 115 mètres, 3 200 tonnes, datant de 1968. Au cours de la dernière décennie, les États-Unis ont déjà offert 5 navires au Nigéria. Lequel se dote, par ailleurs, d’une série de navires neufs dont deux patrouilleurs de 95 mètres en cours de construction.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'USNS John McDonnell
Source : lemarin.fr

... Ou comment se débarrasser des vieilles coques !!! Auront-elles été remises aux normes actuelles avant d'être cédées ? Ça je ne peux vous le dire. Michel47 Rolling Eyes
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Mar 4 Juin 2013 - 19:37

03 Juin 2013 : À bord de l'USS Freedom

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Symbole affiché de la stratégie américaine tournée vers l'Asie, le navire de combat littoral (LCS) déployé à Singapour et visité dimanche par le chef du Pentagone, doit constituer à terme le bête de somme multitâches de la US Navy malgré sa mise au point chaotique.
Premier des 52 navires de ce type dont la marine américaine compte s'équiper pour un coût total de 37 milliards de dollars, le USS Freedom est arrivé mi-avril à Singapour pour son premier déploiement.
Quatre LCS doivent à terme être «déployés de l'avant» sur la base navale singapourienne de Changi, un concept mis en avant par les autorités américaines dans le cadre de leur stratégie dite du «pivot» vers l'Asie-Pacifique. Celui-ci vise à augmenter la présence militaire américaine dans la région en déployant au plus près de la zone d'opérations les navires et ainsi éviter les deux semaines de traversée depuis la côte ouest américaine.
En le visitant dimanche, le secrétaire à la Défense Chuck Hagel n'a ainsi pas hésité à se montrer emphatique en s'adressant depuis la passerelle à l'équipage, a constaté un journaliste de l'AFP.
«Ce que vous faites ici est historique», a-t-il lancé au micro.
L'USS Freedom est un navire de 120 mètres d'un nouveau genre, mettent en avant les marins américains: tel un Lego, il est adaptable à la mission par un systèmes de modules --et d'équipage-- interchangeables.
«On le voit un peu comme un camion, on peut mettre différentes choses dedans», explique le capitaine de corvette Clayton Doss. Le USS Freedom est actuellement doté d'un module «combat de surface» comprenant un hélicoptère, deux canons de 30 mm et deux puissants Zodiac pour des mission de sécurité maritime dans le sud-est asiatique, zone stratégique où les contentieux territoriaux maritimes sont nombreux et la piraterie toujours présente dans le détroit de Malacca.
Près de 20% de la flotte américaine
Sur la centaine d'hommes d'équipages, 38 d'entre eux sont dédiés à ce module et seront remplacés par d'autres marins si la Navy décide de remplacer ce kit par le module de lutte anti-sousmarine ou celui de lutte contre les mines, explique Clayton Doss. Remplacer un module par un autre ne prend que «96 heures», selon lui.
L'intérêt est de garder le navire «léger» - le LCS peut naviguer à 40 nœuds - et d'éviter d'avoir un équipage et les tâches de maintenance afférentes pour ces différents équipements trop importants.
«L'autre intérêt de la modularité est qu'il est très difficile de savoir de quels systèmes de combat on aura besoin dans l'avenir. Nous avons trois modules différents mais rien ne dit qu'on en restera là, on va continuer à en créer de nouveaux», avance le capitaine Doss.
La Marine américaine croit tellement au concept du LCS que ces navires de deux classes différentes constitueront à terme près de 20% de l'ensemble de la flotte. Outre les quatre navires déployés à Singapour, huit autres devraient l'être dans le Golfe, à Bahreïn.
Mais le programme connaît des problèmes de jeunesse qui inquiètent. «Le programme LCS est devenu controversé en raison de l'inflation de son coût, de problèmes de conception et de construction, de l'inquiétude sur la capacité du navire à supporter les dégâts lors de combats et sur son niveau d'armement», affirme le Service de recherches du Congrès (CRS) dans un rapport dévoilé début avril.
Deux ans après son lancement, la marine «a découvert des fissures dans la superstructure et la coque» et des problèmes de corrosion, ajoute le rapport. Problèmes aujourd'hui en voie de règlement, selon Clayton Doss.
Mais le vice-amiral Allen Myers, numéro deux de la Navy l'a reconnu récemment lors d'une audition au Sénat: «Nous allons tomber sur des problèmes et faire des découvertes avant que le LCS ne soit pleinement opérationnel».
Source : fr.canoe.ca/
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Mer 5 Juin 2013 - 12:28

04 Juin 2013 : L'US Navy commande neuf destroyers "Arleigh Burke" supplémentaires

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Trois destroyers lance-missiles "Arleigh Burke" en formation :
Les "USS McCampbell" (DDG 85), "USS Lassen" (DDG 82) and "USS Shoup" (DDG 86)
(Photo DR)

La marine américaine a annoncé le lundi 03 Juin la signature de deux contrats portant sur la conception et la construction de neuf destroyers lance-missiles Arleigh Burke supplémentaires, avec une option pour un dixième navire. Ces commandes passées au titre des cinq prochaines années fiscales (2013-2017) représentent un montant global de 6,17 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros).
Cinq destroyers Arleigh Burke sont commandés ferme à Huntington Ingalls Industries (anciennement Northrop Grumman Shipbuilding). General Dynamics Bath Irons Works construira quatre autres navires, avec une option pour un navire supplémentaire.
L'US Navy va travailler avec le Congrès pour résoudre les problèmes de financement découlant des restrictions budgétaires ("séquestre") en vue de pouvoir commander ferme cette dixième unité d'ici 2017.
L'US Navy dispose actuellement de 62 bâtiments de type Arleigh Burke. Elle prévoit d'en acquérir une trentaine de plus d'ici 2030. Ces destroyers d'un déplacement de 9200 tonnes sont dotés du système de combat Aegis et de missiles SM-3. L'une de leurs principales missions est la défense contre les missiles balistiques de courte et de moyenne portée.
Source : lemarin.fr
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3094 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Mar 22 Oct 2013 - 13:13

L'USS Zumwalt, le futur destroyer de la marine américaine, bientôt mis à l'eau.

21 octobre 2013-17:14

Il est rare qu'un grand projet d'armement comme peut l'être celui des destroyers furtifs DDG-1000 de la Marine américain, soit dans les temps. Il n'y aurait pas eu le blocage de l'Etat fédéral au début du mois, le premier navire de la série, l'USS Zumwalt. aurait déjà été mis à l'eau. Finalement, il le sera très prochainement, la cérémonie ayant été reportée.

Construit par le chantier naval Bath Iron Works, dans le Maine. l'USS Zumwalt collectionne les superlatifs. Avec ses 185.9 mètres de long pour 24,4 mètres de large, ce navire sera le plus imposant de l'US Navy. A titre de comparaison, il affichera un déplacement de 15.000 tonnes, contre 9.200 tonnes pour les destroyers de type Arleigh Burke et 9.970 tonnes pour les croiseurs Ticonderoga.

Ayant une coque pouvant rappeler les cuirassés à coque en fer de la classe City. l'USS Zumwalt se veut avant tout être un navire furtif pouvant évoluer à une vitesse de 31 nœuds. Automatisé, ce qui permet de réduire son équipage à 130 marins, il sera en mesure de produire 78 mégawatts d'électricité, soit de quoi alimenter 78.000 foyers... mais surtout un canon électromagnétique quand ce dernier sera opérationnel.

"J'vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours"

En attendant, ce destroyer dispose de 80 cellules de lancement vertical pour des missiles de croisière Tomahawk, anti-navires Harpoon. anti-sous-marins VLA (Vertical Launch Anti-Submarine) et anti-missiles (RIM-161 SM-3 et RIM-162 Evolved SeaSparrow- ESSM). Et c'est sans oublier les deux canons AGS (Advanced Gun System) de 155 mm. deux autres pièces de 57 mm et des tubes lance-torpilles. En outre. l'USS Zumwalt embarquera un hélicoptère SeaHawk ainsi que 3 drones de type FireScout.

Initialement. l'US Navy aurait souhaité disposer d'une trentaine d'exemplaires de ce type de destroyer. Mais avec les restrictions financières et le coût d'un tel navire (3.5 milliards de dollars l'unité, selon les médias américains) ont conduit à revoir drastiquement à la baisse les ambitions. Aussi, seulement 3 bâtiments seront pour le moment construits. L'USS Zumwalt est dans les temps pour être livré en 2014. Suivront par la suite, à deux d'intervalle, les USS Michael Mansoor et Lyndon B. Johnson.

Le choix de donner le nom de l'amiral Elrno Zumwalt à cette nouvelle classe de destroyer n'est évidemment pas un hasard. Héros de la bataille du golfe de Leyte au cours de la Seconde Guerre Mondiale, cet officier fut. à 49 ans. le plus jeune chef des opérations navales de l'histoire de l'US Navy. Ayant un esprit novateur, il avait œuvré pour mettre un terme à la ségrégation raciale et permis la présence de femmes à bord des navires.
Le Marin

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
US Navy
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 3967 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Mar 22 Oct 2013 - 15:33

Impressionnant navire qui répond à des critères d'un nouveau desing. La DCNS a d'ailleurs proposé l'année passée une future corvette avec une étrave identique. On est loin des silhouettes majestueuses et massives des croiseurs américains et surtout des puissants navires russes toujours surarmés.
Appelé au départ DD 21 puis DD(X) 7 (au lieu de 32 à l'origine en raison de leur coût exorbitant) ces bâtiments sont prévus pour remplacer les Spruance. Navires multimissions mais leur mission principale sera l'action vers la terre.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2312 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Ven 25 Oct 2013 - 9:35

L'US Navy a vendu à Ail Star Metals la coque du porte-avions Forrestal pour la somme de 0,01$.
Le PA Forrestal a quitté le service actif en septembre 1993 après 38 ans de service (premier super-porte-avions, il avait été lancé le 11 décembre 1954). Six ans après, la Navy avait annoncé qu'elle était prête à le céder à une association pour en faire un musée ou un mémorial. En 2003, devant le manque de repreneurs, la Navy a décidé de se débarrasser de la coque.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Les Marins qui ont navigué en Méditerranée, jadis, ont bien connu ce Porte-Avions"
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 3967 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actu: U.S.Navy Sam 26 Oct 2013 - 2:26

Effectivement ce porte-avions était très connu ; je l'ai aperçu mouillé en rade de Cannes dans les années 65/70. Avec l'Enterprise, (premier porte-avions nucléaire américain) le Forrestal écumait les mers et océans et participait à tous les événements conflicuels en méditerranée.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2312 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
Actu: U.S.Navy Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 6 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Marine américaine (US Navy)

-