Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

A695 Bélier Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: A695 Bélier Mer 28 Nov 2007 - 9:52

13 Septembre 2007 : Bélier, 3000ème !
Il pourrait presque s’agir d’un «clap» cinématographique, celui d’un tournage racontant le quotidien pourtant loin d’être banal, d’un remorqueur de la Marine, le remorqueur côtier Voith-Schneider (RCVS) Bélier. Voici l’histoire de son 3000ème remorquage.
Du haut de ses 500 tonnes, de ses 2600 chevaux et de ses 26 tonnes de traction au croc, il fait partie des nombreux remorqueurs que vous apercevez quotidiennement sur la rade toulonnaise. Admis au service actif en 1980, ce discret et ô combien indispensable serviteur, à l’instar de ses homologues, cumule lentement mais sûrement les remorquages.
Depuis quelques temps, nous, l’équipage et le commandant, le lieutenant de vaisseau Rebec, surveillons un certain compte à rebours : celui du 3000ème remorquage. Les jours et les «coups de croc» (les remorquages) défilent : 2997, 2998, 2999… Quel bâtiment de la Marine va devenir l’heureux privilégié qui partagera ce moment avec nous?
Ce matin du 13 septembre 2007, un coup de fil du PC activité rompt le suspens : «vous avez le PR Meuse cet après midi à 15h00 pour un appareillage». Quelques heures plus tard, les acteurs sont en place : «A tous les moyens, présentez-vous» lance le pilote (ordre indispensable pour s’approcher de sa position de remorquage). Le Bélier est en flèche arrière, comprendre au cul du bâtiment, dans l’axe. Le remorqueur présente doucement sa plage arrière sous celle du PR. Les boscos attrapent la remorque à la gaffe puis elle est rapidement passée sur le croc à bord et tournée aux bittes sur le remorqué : «Pilote de Bélier, paré en flèche arrière». Les ordres se succèdent alors tant pour nous que pour les autres moyens portuaires : «Bélier tu viens en 45° gauche, très lente» Le pilote nous signale ainsi l’angle à prendre par rapport à l’axe du PR auquel nous tournons le dos ainsi que le réglage des machines pour obtenir la tension souhaitée sur la remorque. «Bélier, tu reviens dans l’axe meilleur que lente». Le PR s’écarte du quai, cule lentement et sort du créneau de Milhaud. Encore quelques manœuvres, puis le remorqué se retrouve cap sur Pipady. Par habitude, l’équipe en passerelle sait que le moment du largage approche. «Bélier, dans l’axe remorque molle, on va te larguer». Un signe du bosco, tout est clair, nous larguons. «Pilote de Bélier, largué, dégagé». Le PR monte en allure vers les passes. Le Bélier regagne son poste. La case «3000» vient d’être cochée en toute discrétion. Satisfaction pour tous, simple et sincère, d’avoir fait du bon travail. Le compte à rebours a repris, cap sur le 4000ème. Mais celui là, nos successeurs vous le raconteront…








Source : Marine Nationale
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3087 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A695 Bélier Lun 10 Déc 2007 - 17:12

avatar
PHIPHI80




Age : 56 Date d'inscription : 19/11/2007 Nombre de messages : 1018 Localisation : AMIENS Emploi/loisirs : pêche à la ligne,en mer,apero

Revenir en haut Aller en bas
A695 Bélier Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Les Embarquements-Histoires de Marine

 :: 

Nos Histoires de Marine

 :: 

Bâtiments de la D.P.

-