Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Pétrolier Ravitailleur (PR) A 607 Meuse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Pétrolier Ravitailleur (PR) A 607 Meuse Mer 20 Mar 2013 - 18:12

19 Mars 2013 : Le pétrolier ravitailleur Meuse en opération Active Endeavour
Depuis le 12 Mars dernier, la Meuse est en mission de soutien direct au profit d’une force navale de l’OTAN, la Standard Nato Maritime Group 1 (SNMG) qui opère en Méditerranée dans le cadre de l’opération Active Endeavour.
Le 14 Mars 2013 en Méditerranée orientale, le caboteur Zaher navire d’intérêt, attire l’attention de l’équipage du pétrolier ravitailleur Meuse. Le navire stoppe par intermittence ses émissions AIS (Système d’identification automatique des navires) et délivre des informations incohérentes lors d’interrogations. Le mat de pavillon est vide mais le nom du navire est cohérent avec celui donné par les autorités à terre.
Après quelques interrogations faites par le timonier de la Meuse, un marin du Zaher envoie un pavillon national. Le capitaine se montre coopératif, il déclare transporter des denrées alimentaires à destination du port syrien de Tartous. Il explique ses interruptions d’émission par des problèmes techniques. Il est autorisé ultérieurement à reprendre sa route.
Opération internationale de surveillance maritime, Active Endeavour permet d’élaborer une Recognized Maritime Picture (RMP) au profit du Nato Maritime Command situé à Northwood, en croisant les informations provenant des bâtiments et aéronefs patrouillant dans la zone.
La SNMG 1 est actuellement sous les ordres du CTF 440, le contre-amiral von Matzan de la marine allemande, embarquée sur la frégate Hessen.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sources : © Marine nationale
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3093 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pétrolier Ravitailleur (PR) A 607 Meuse Lun 30 Mar 2015 - 11:31

ETAT-MAJOR DE LA MARINE   pôle «  soutiens et finances » ; bureau «  maintien en condition opérationnelle ». DÉCISION N° 0-46S9-20I5/DEF-'EMM/MCO portant changement de position du pétrolier ravitailleur « Meuse ».

Du 20 février 2015

Classement dans l'édition méthodique : BOEM 570-0 2 6 Référence de publication : BOC n: 14 du 26 mars 2015.

Le ministre de la défense

Vu l’ arrêté n° 52 du 7 mars 2001 modifié relatif à la disponibilité et an maintien en condition opérationnelle des bâtiments eu service dans ta marine nationale :

Vu l’ instruction n° 0-1ES2-2014 DEFEMMMCO NA\AL du 25 juillet 2014 relative à la préparation, la mise en état de conservation. l’ entretien et l’ emploi des bâtiments de la marine placés en complément, en réserve ou condamnés.  Déconstruction des bâtiments condamnés ;

Vu l’ instruction n° 7 j DEF Z\TM ROJ du 6 juillet 2012 relative aux textes d’organisation relatifs aux règles d’organisation de la marine

Vu le compte-rendu n: 0-1555-2015.BN TOULON SG du 9 février 2015 relatif à la réunion de la commission locale de désarmement et de condamnation - préparation du retrait du service actif (RSA) du pétrolier ravitailleur « Meuse ».

Décide

Art. 1er Le pétrolier ravitailleur Meuse est retiré du service actif et placé en complément le 1er juin 2015

Art. 2. La présente décision est publiée au Bulletin officiel des armées.

Pour le ministre de la défense et par délégation
Le vice-amiral, sous-chef d'état-major "soutiens et finances",
Denis BÉRAUD
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4043 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pétrolier Ravitailleur (PR) A 607 Meuse Mar 31 Mar 2015 - 5:34

----------- Le format de la flotte française diminue inexorablement !. Le nombre des frégates ASM n'a jamais été aussi bas et la flotte de soutien figue désormais dans l'inventaire des records car jamais la Marine nationale avait réduit le nombre de ses bâtiments spécialisés à trois navires. Il faudra attendre la prochaine loi de programmation militaire, (celle de 2019) pour lancer vraisemblablement un programme de trois bâtiments ravitailleurs d'un nouveau modèle , plus polyvalents et d'un tonnage très supérieur à ceux qui restent encore en service. La Marine nationale, comme les autres armes, continue à subir une cure de restrictions qui devient inquiétante eu égard aux importantes missions assumées par une Marine qui est passée de la quatrième place à la sixième dans l'échelle des plus importantes marines mondiales en 6 années. Une grande marine ne peut évidemment se passer d'une flotte logistique pour soutenir les bâtiments à la mer , avec actuellement trois bâtiments ravitailleurs dont un affecté à Brest, la Marine nationale va devoir limiter ses ambitions car il faut tenir compte des périodes d'entretien ou d'incident technique et aussi de la vétusté de pétroliers ravitailleurs vieillissants qui sont très sollicités. Je suis désolé de répéter qu'un grand pays ne peut se passer d'une grande marine. Les paroles prononcées par le Cardinal de Richelieu au XVIIème siècle sont plus que jamais dans la logique de l'actualité du monde : "" On ne peut sans marine, ni soutenir la guerre, ni profiter de la paix"".
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2332 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pétrolier Ravitailleur (PR) A 607 Meuse Mar 22 Déc 2015 - 0:38

PR Meuse, dernière cérémonie des couleurs le 16 décembre 2015.

Il a accompagné et ravitaillé le Clemenceau, le Foch, le Charles-de-Gaulle et même l'USS Carl Vinson. Après avoir assuré plus de 3.000 ravitaillements en mer, le pétrolier-ravitailleur « Meuse » a connu, le 16 décembre, sa dernière cérémonie des couleurs après 35 ans de bons et loyaux services.

Au cours de sa carrière, et comme l'a rappelé le vice-amiral d'escadre Denis Béraud, amiral commandant la Force d'Action Navale, qui présidait cette ultime cérémonie, la Meuse a été énormément sollicité, avec des participations aux opérations Olifant (Liban), Daguet (Irak), Trident (Balkans), Héraclès, Agapanthe, Harmattan (Libye), Atalante (lutte contre la piraterie), Bois-Belleau ou encore Chammal, qui aura été sa dernière.

En effet, au début de cette année, la Meuse a été le pétrolier-ravitailleur du groupe aéronaval (GAN) du porte-avions Charles de Gaulle dans le cadre de la mission Arromanches, au cours de laquelle ce dernier a été engagé dans l'opération Chammal pendant quelques semaines avant de rejoindre l'Inde pour prendre part à l'exercice Varuna.

En juin, de retour à Toulon, la Meuse a été mise en « réserve », son équipage devant démonter et débarquer tout le matériel susceptible d'être réutilisé.

Autant dire que, après la participation à des missions opérationnelles, ce type d'activité n'est pas la plus prisée. « C'est un travail minutieux, répétitif, parfois mené dans l'ombre et dans les moindres recoins du bâtiment. Il est pourtant très utile, voire indispensable, notamment pour les trois ravitailleurs restants », peut-on lire dans un billet de son journal de bord.

Dans le même temps, il a fallu réaliser une « cartographie de l'ensemble des locaux » de la Meuse afin d'identifier, compartiment après compartiment, les matériaux potentiellement dangereux. Il s'agit d'une étape nécessaire avant de passer à la phase « déconstruction ».

Et ce qui fut le pétrolier-ravitailleur » Meuse » porte désormais le matricule Q878. Fin de l'histoire...

Après le désarmement de la Meuse, la Marine nationale ne dispose plus que de trois navires en mesure d'effectuer les mêmes missions, à savoir les bâtiments de commandement et de ravitaillement (BCR) Manie, Somme et Var.

Leur remplacement se fera dans le cadre du programme FLOTLOG (Flotte Logistique) dès qu'il sera lancée.

D'après la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 actualisée, la commande devrait être passée d'ici 2019. En attendant, un contrat d'études amont de 10 millions d'euros a été confié en 2012 à DCNS, qui a déjà imaginé un concept de navire ravitailleur à double coque appelé BRAVE (Bâtiment RAvitailleur d'Escadre).
opex360 21.12.2015





_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2604 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pétrolier Ravitailleur (PR) A 607 Meuse Mer 23 Déc 2015 - 5:42

---------- Le désarmement d'un bâtiment de guerre apporte toujours une certaine tristesse notamment pour ceux qui ont servi à bord. Dans le cas précis du pétrolier ravitailleur La Meuse, c'est bien entendu une page qui se tourne pour ce noble vaisseau dont la mission essentielle était d'assumer le rôle de "mère nourricière" des navires de la force navale mais, c'est aussi vraisemblablement la fin d'une flotte de soutien composée de 4 bâtiments car le livre blanc taillé à la mesure de nos ressources financières "défense", prescrit un nombre de trois navires de soutien dans le format de la " FORCE D'ACTION NAVALE". Alors évidemment, le projet qui vise de doter la Marine nationale de 3 bâtiments de soutien, portera sur des navires nettement plus importants en tonnage ; on pense à des unités de près de 40000 tonnes pourvues de double coque et ayant la possibilité d'embarquer divers matériels dont des containers . Mais pour l'heure, malgré les études confiées à DCNS, qui devra d'ailleurs poser sa candidature lors des appels d'offres réglementaires, le programme de construction de la nouvelle flotte de bâtiments de soutien n'a pas été lancé mais il est permis d'espérer la mise en route effective du projet dans la loi de programmation militaire qui succédera en 2019, à celle qui sert de base actuelle pour la fourniture des équipements des armées.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2332 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pétrolier Ravitailleur (PR) A 607 Meuse Mer 23 Déc 2015 - 12:51

Bonjour Roussel Denis,

Il me "semble", que, encore une fois, tu es "hors sujet"........ Embarassed

Tu as déjà ouvert un "nouveau sujet" relatif à ce que tu viens de poster ci dessus.


Ce nouveau sujet que tu as ouvert, peut, être intéressant car il permets de discuter sur les futurs "ravitailleurs"
et leur avenir....Poursuit (poursuivez) donc à la suite....Merci. Very Happy


- Je copie ton message (plus... aéré) dans le lien interne ci-après :




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2604 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
Pétrolier Ravitailleur (PR) A 607 Meuse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Les Embarquements-Histoires de Marine

 :: 

Nos Histoires de Marine

 :: 

Pétroliers ravitailleurs

-