Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

L9034 La Grandière Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: L9034 La Grandière Mar 9 Avr 2013 - 10:45

Du 04 au 26 Février 2013 : Le La Grandière en mission sur l’archipel des Glorieuses
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Première vague d’assaut du « La Grandière » par la SNP
Le La Grandière a effectué un raid amphibie en coopération avec le Détachement de la Légion Étrangère de Mayotte (DLEM) sur l'archipel des Glorieuses (district des îles Eparses dépendant des Terres Australes et Antarctiques Françaises). Dans cet entraînement, le détachement de légionnaires et la brigade de protection du La Grandière avaient pour mission la reconquête de l’île. Ils ont manœuvré conjointement pendant 24h, ont sécurisé les lieux et libéré des otages. Ces opérations ont démontré l'efficacité d'une manœuvre amphibie en plusieurs vagues d'assaut. Le La Grandière a mis à terre 130 légionnaires en moins d'une heure et demie.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Raid nautique du gendarme et de la BP pour l’île du Lys
En parallèle de cet entraînement, la brigade de protection du La Grandière a accompagné un gendarme présent sur Grande Glorieuse pour une reconnaissance de l'île du Lys. Deux barques et sept pêcheurs y ont été trouvés malgré l'interdiction d'accès. La mise à disposition des moyens nautiques du La Grandière a permis au gendarme d’assurer le contrôle des îles et le respect de la souveraineté française.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La BP se rassemblant sur la plage de Grande Glorieuse avant de rejoindre le La Grandière
«Des forces hostiles se sont emparées de l’archipel des Glorieuses et ont pris en otage une partie des militaires qui la défendaient. Nous sommes sans nouvelles de nos hommes depuis vingt-quatre heures. Sécurisez la plage et déployez vos forces pour reconquérir l’île». Le scénario de l’exercice est planté sur l'archipel des Glorieuses, district des îles Eparses dépendant des Terres Australes et Antarctiques Françaises.
05h40 : Le soleil n’est pas encore levé que déjà les boscos sont à pied d’œuvre pour mettre à l’eau cinq zodiacs et une barge de débarquement. Peu de temps après, la première vague d’assaut a investi la plage et sécurise le travail de la section de navale de plage (SNP) du La Grandière. C’est alors un ballet d’embarcations qui se met en place : les boscos arment quatre points d’embarquement permettant de charger 24 légionnaires simultanément. L’officier de chargement répartit les «sticks» en fonction des demandes de l’officier de légion chargé de la mise à terre.
En moins d'une heure et demie, près de cent trente légionnaires sont mis à terre, un temps record. Ces derniers se déploient et entament leurs patrouilles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Barque de pêcheur trouvée sur l'île du Lys
Pendant ce temps, la brigade de protection (BP) du La Grandière et le gendarme présent sur Grande Glorieuse partent pour un raid de 25 nautiques. Objectif : effectuer une reconnaissance de l'île du Lys, petite île de 600 m de long, réserve naturelle et refuge de centaines d’oiseaux est interdite d’accès. Elle ne peut être contrôlée que lors de la mise à disposition de moyens nautiques par les bâtiments militaires de passage. Les marins quadrillent l’île et découvrent la présence d’un abri de fortune et de deux embarcations motorisées. Sept pêcheurs sont interrogés par le gendarme avec l’aide de l’interprète mahorais de la brigade de protection du La Grandière. Le gendarme, après une injonction de quitter les lieux, pourra ainsi dresser un procès verbal.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
BP et le gendarme sur l'ile du Lys
12h00 : Les légionnaires se sont emparés du camp base de Grande Glorieuse et l’état-major tactique y a établi son poste de commandement. La BP du La Grandière les rejoint et assume le rôle de «quick reaction force» avec pour mission principale de retrouver et libérer un otage, puis de venir en renfort dans un dispositif de contrôle de zone. L’opération se déroule avec succès, le ravisseur est encerclé puis maîtrisé. S’ensuit une patrouille des forces à travers l’île jusqu’à 05h00 le lendemain matin. Les quelques accrochages ne réduisent en rien la détermination de la BP qui ouvre l’itinéraire de désengagement d’une des sections de l’armée de terre. L’exercice est couronné de succès et s’inscrit parfaitement dans les objectifs de l’ensemble de la mission : renforcer la coopération entre le DLEM, le 2ème RPIMA et le La Grandière, mettre en œuvre des savoir-faire amphibies tels que la mise à l’eau de drôme, l’embectage à Mayotte, et le transport tactique amphibie d’une rame de 21 véhicules ; et assurer le soutien vie des troupes à bord dans la durée (360 repas servis par jour contre 100 en temps normal).
Source : Journaux de bord - Marine nationale
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3087 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L9034 La Grandière Mer 10 Avr 2013 - 10:28

04 Mars 2013 : La Grandière : Pour exercice, alarme incendie !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pompier lourd avançant dans la fumée en trépied, muni de la lance d’attaque, pour se rendre sur le lieu du sinistre .
(Crédits photo : Flora Aubert)
«De passerelle Biiiiiiip Biiiiiiiiiiip» Le son se propage dans l’espace telle une onde de choc. Chacun retient sa respiration, concentré sur les mots qui vont suivre. Le temps s’arrête pendant une fraction de seconde. «De passerelle ! Pour exercice, alarme incendie en cuisine». Action ! Chacun sait ce qu’il doit faire et quel est son rôle. Les heures d’entraînement quotidien portent leurs fruits. Mécaniquement, chacun rallie son poste, guidé par les informations que vocifèrent les hauts parleurs sur diffusion générale «Le DDI se trouve en coursive sécu, le DDL est au PC sécu. L’équipe d’alarme rallie le pont, milieu le cheminement se fera par le SAS plongeur». Pendant ce temps le DDI (Directeur d’Intervention) et le DDL (Directeur de Lutte) enchaînent une série d’ordres stratégiques «Couper la ventilation», «Un binôme de pompiers lourds rallie le DDI». Les communications fusent, reliant entre elles les différents acteurs.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Préparation de l’équipe d’alarme pont milieu. (Crédits photo : Charlotte Govin)
Les fumées envahissent les coursives, la visibilité est réduite. D’informes ombres grisâtres se déplacent au milieu des volutes de fumées, trainant derrière elles de lourds serpents rouges. Il s’agit du groupe d’attaque de pompiers lourds qui a rallié les lieux du sinistre en moins de trois minutes, tentant de contenir les flammes fictives, avançant en trépied près du cœur du foyer. Pont milieu, le matériel est disposé, l’équipe d’alarme (l’équipe de renforts) est complète. Les marins se changent rapidement en pompiers lourds car ils vont bientôt remplacer leurs collègues qui sont partis les premiers lutter contre le feu.
La brise engendrée par le vent relatif rafraichit un instant les marins, avant que ceux-ci enfilent à grande vitesse la TIS – la tenue intervention, «La tenue grise et brillante»– par-dessus la TPB – la tenue de protection de base, la «combinaison» bleue aux bandes réfléchissantes. La TPB a elle seule tient déjà chaud par les 30°C ambiants ; par-dessus il faut enfiler une première paire de gants jaune comme protection contre le feu, et une cagoule qui se glisse sous le col. Ensuite enfiler la salopette épaisse argentée, les bottes coquées, puis la veste anti-feu argentée, puis les gants noirs. Hisser sur ses épaules le «TRIPLAIR», un «gros sac à dos rigide qui contient 3 bouteilles d’air» et qui permettra d’alimenter en air le marin au milieu des fumées. Et au dernier moment capeler son masque, mettre la cagoule jaune par-dessus, mettre la cagoule grise par-dessus, et à l’attaque du feu ! En une minute, le pompier s’est chargé de 6 kilos et deux couches supplémentaires, qui seront les garants de sa vie au plus proche des flammes. Equipé, le deuxième groupe d’attaque de l’équipe d’alarme, sur ordre du responsable de zone, quitte le pont milieu pour rejoindre la zone sinistrée. Les équipes tournent jusqu’au soulagement général «Feu maîtrisé» puis «Feu éteint». «Fin de l’exercice, débriefing à l’issu». Tous se rassemblent pont milieu autour du commandant en second –le DDL- qui fait un compte-rendu des bonnes et mauvaises actions et des points améliorés.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Débriefing de l’exercice sécurité auquel assistent les militaires du 2e RPIMa.
(Crédits photo : Charlotte Govin)
Source : Journaux de bord - Marine nationale
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3087 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L9034 La Grandière Ven 24 Mai 2013 - 13:33

Du 17 Avril au 14 Mai 2013 : Le La Grandière ravitaille les îles Éparses
Le La Grandière a effectué, du 17 Avril au 14 Mai 2013, sa tournée semi-annuelle de ravitaillement des îles Éparses (Europa, Juan de Nova puis les îles Glorieuses) dans le canal du Mozambique. Ces cinq semaines en mer ont montré l’efficacité du La Grandière à mener à bien les multiples missions qui lui sont confiées.
Principalement déployé pour le ravitaillement des détachements présents sur les îles Éparses (quinze militaires dont un gendarme sur chaque île), le La Grandière a ainsi déchargé près de 140 tonnes de matériel (230 futs de gazole, 80 bouteilles de gaz et 6000 bouteilles d’eau).
En parallèle à la mission de ravitaillement, alors qu’il s’apprêtait à mouiller devant Glorieuse, le La Grandière a mené avec succès une opération de police des pêches.
Enfin, le La Grandière a renforcé les liens franco-malgaches et a contribué au rayonnement de la France lors des activités de commémoration du 08 Mai au cimetière militaire français de Diego-Suarez.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sources : © Marine nationale
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3087 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L9034 La Grandière


Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
L9034 La Grandière Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Bâtiments Amphibies

 :: 

BATiments de TRansport Léger (BATRAL)

-