Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher

Histoire... Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Histoire... Lun 15 Avr 2013 - 12:30

La Marine iranienne a toujours été la branche la plus petite des forces armées iraniennes. Lors de l'Invasion anglo-soviétique de l'Iran, à l'aube du 25 Août 1941, une attaque du bateau britannique HMS Shoreham dans le port d'Abadan coule rapidement le sloop iranien Palang («panthère» en persan), et les bateaux restants sont détruits ou capturés. Les pertes totales dans les opérations navales sont de deux navires de guerre iraniens coulés et quatre autres mis hors d'usage par la Royal Navy. Six avions de chasse persans sont abattus. Approximativement 800 soldats, marins et pilotes iraniens sont tués, dont Gholamali Bayandor, amiral de la flotte iranienne.

Avant 1971, elle opérait principalement à partir d'équipements d'origine américaines et britanniques. Pendant les huit années suivantes, la flotte s'agrandit de destroyers américains et britanniques plus modernes, des frégates et de nombreux petits vaisseaux, dont des navires rapides et des aéroglisseurs.

Avec la Révolution iranienne et la chute du Shah en 1979, les États-Unis d'Amérique ont sanctionné l'Iran économiquement, limitant ainsi son aptitude à équiper et à maintenir ses équipements militaires. La Marine a été touchée encore plus durement que l'armée de terre ou les forces aériennes, puisque plusieurs navires ont dû être abandonnés. La marine iranienne a subi des pertes limitées contre l'Irak pendant la Guerre Iran-Irak.

Des dommages plus importants ont été occasionnés après que les forces américaines commencent à escorter les navires pétroliers Koweïtis pendant l'opération Earnest Will en 1988-1989. En septembre 1988, le poseur de mines Iran Ajr a été capturé et coulé pendant l'opération Prime Chance. Le 14 Avril 1988, les mines iraniennes ont pratiquement coulé le USS Samuel B. Roberts (FFG-58); 4 jours plus tard, les forces américaines ont mené une opération appelée Praying Mantis durant laquelle ils ont endommagé le patrouilleur iranien Joshan et coulé la frégate Sahand et plusieurs petits vaisseaux rapides.

L'Iran s'est équipé de nombreux patrouilleurs, de sous-marins de poche et de missiles mer-mer. À la place des équipements occidentaux, l'Iran a acheté son équipement à la Russie, à la République populaire de Chine et à la Corée du Nord. L'Iran a participé à des exercices navals avec le Pakistan et l'Inde.

Ne pouvant rivalisé avec les marines occidentales au niveau technologique, sa stratégie s'inspire de la Jeune École visant submergé les défenses de grands navires par des attaques de nombreux petits bâtiments de surface et sous-marin de poche et l’utilisation de mines.

Sa mission est principalement de protéger les ports et navires iraniens. Une de ses missions fut d'escorter les navires iraniens pendant la guerre du Golfe et de se tenir prête à interférer sur les navires ennemis, ce qui avait déjà été le cas pendant la Guerre Iran-Irak.
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3093 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
Histoire... Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Marine iranienne (Marine de la République islamique d'Iran)

-