Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Message Auteur
MessageSujet: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Sam 27 Avr 2013 - 13:26

Bonjour,

Bâtiments de Guerre "spécifiques", Les Frégates FREMM et HORIZON Italiennes font l'objet de ce sujet,et comme dans notre Marine Nationale, il est intéressant (selon les informations disponibles), de pouvoir "distinguer" certaines particularités et différences.....
Car, "à regarder" de près, ce sont de fausses "jumelles".
avatar
FM61
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Sam 27 Avr 2013 - 15:33

Lancé en Juillet 2011 au chantier Fincantieri de Riva Trigoso, le Carlo Bergamini est la tête de série des FREMM italiennes. Ce très beau bâtiment, qui a réalisé en Octobre 2010 sa première sortie en mer, présente des lignes rappelant clairement celles des frégates franco-italiennes du type Horizon. En définitive, les FREMM italiennes représentent une version compacte des Horizon. Plus petit, avec une longueur de 140 mètres pour un déplacement de 6000 tonnes (contre 153 mètres et 7000 tonnes pour les Horizon), le Carlo Bergamini est présente donc une architecture assez dense pour un bâtiment qui, vu en mer, en impose.
Elle est dotée du système de combat SEIS conçu par DCNS et Finmeccanica. Sur le Carlo Bergamini, un radar de veille tridimensionnel et de conduite de tir EMPAR domine une imposante mâture surplombant la passerelle. Il s'agit de la nouvelle version (EMPAR NG) du radar développé par l'Italien Selenia. La conduite de tir pour l'artillerie (deux CT NA-25 XP), ou encore deux brouilleurs RECM conçus par Thales et Eletronicca.
Le Carlo Bergamini compte un second mât, très élevé, accueillant différents systèmes de communication et de guerre électronique. Sur la plage avant, des lanceurs verticaux Sylver (DCNS) permettent la mise en oeuvre de 16 missiles Aster 15, destinés uniquement à l'autodéfense. La dotation en missiles antinavire, 8 Otomat Mk2 (MBDA). Le bâtiment est également équipé de deux canons de 25mm OTO-Melara et de tubes lance-torpilles pour MU90 (Eurotorp - DCNS, Thales, WASS). Au niveau de l'artillerie, on trouve sur le Carlo Bergamini une pièce de 76mm sur le toit du hangar et une seule tourelle à l'avant. Mais celle-ci est d'un calibre supérieur, de 127mm, afin notamment de permettre à la frégate d'effectuer des tirs à grande distance contre des cibles terrestres.
Le Carlo Bergamini est la première unité de la version «polyvalente» (ou multi-rôles) de la FREMM italienne. A ce titre, le bâtiment dispose, notamment, de capacités particulières dans le domaine de l'action vers la terre, avec par exemple sa tourelle de 127mm, mais aussi un système de mise à l'eau d'embarcations commando par le tableau arrière. Sur l'autre variante de la FREMM italienne, celle dédiée à la lutte anti-sous-marine, ce dispositif est remplacé par un sonar remorqué à immersion variable Captas 4229, complétant le sonar de coque 4110, tous deux fournis par Thales. La version ASM verra, en outre, sa dotation en Otomat limitée à quatre munitions, mais embarquera quatre Milas, missiles anti-sous-marins alliant Otomat et MU90. Enfin, les frégates ASM auront une tourelle de 76mm sur la plage avant, en lieu et place de la pièce de 127mm embarqué pour le Carlo Bergamini. On notera que pour toutes les FREMM italiennes, les capacités aéronautiques seront importantes. Conçues pour embarquer le nouvel hélicoptère NH90, qui pourra mettre en oeuvre le sonar trempé FLASH, la torpille MU90 et le missile antinavire Marte Mk2, les frégates disposeront d'un double hangar capable d'accueillir deux hélicoptères (et/ou des drones).
Côté motorisation, le Carlo Bergamini développe une puissance de 43.520 cv, lui permettant d'atteindre la vitesse de 27 noeuds, avec une autonomie de 6000 milles à 15 noeuds. Diesel-électrique, la propulsion offre une grande souplesse et se montre particulièrement silencieuse à faible et moyenne vitesses, ce qui constitue un atout majeur pour la chasse aux sous-marins. Les machines comprennent quatre diesels-générateurs Isotta-Fraschini, deux moteurs électriques de propulsion Jeumont, ainsi qu'une turbine à gaz Avio (LM2500 G4).

Caractéristiques :
Dimensions : Longueur 142 m - Bau (Largeur) 19,5 m - Tirant d'eau 4,2 m - Tirant d'air 41 m,
Déplacement : 4800 t lège, soit 5800 t en pleine charge,
Équipage : 108 hommes,
Propulsion : Mixte Électrique / Turbine à gaz (CODLOG) - La propulsion électrique, très discrète, est utilisée jusqu'à 16 nœuds, la turbine est mise en action au delà, jusqu'à 27,5 nœuds, vitesse maximale.

Frégates Classe Bergamini
- F590 Carlo Bergamini ASA 2013 version GP/LA polyvalente,
- F591 Virginio Fasan version ASW, (1ère à vocation ASM avec son sonar d'étrave MFS-4110 et un sonar remorqué CAPTAS UMS-4249), mise sur cales le 17 Décembre 2009 et lancé le 31 Mars 2012 aux chantiers de Riva Trigoso, pour une livraison contractuelle en Aout 2013.
- F592 Carlo Margottini version ASW, Mise sur cales le 14 Septembre 2010 au chantier Fincantieri de Riva Trigoso, pour une livraison contractuelle en Février 2014.
- F594 Alpino version ASW, Découpe de la 1ère tôle le 23 Février 2012. Livraison contractuelle programmée en Février 2016.
- F595 Luigi Rizzo version ASW, Livraison contractuelle en Février 2017.
- F... ? version GP/LA polyvalente,
- F... ? version GP/LA polyvalente,
- F... ? version GP/LA polyvalente,
- F... ? version GP/LA polyvalente,
- F... ? version GP/LA polyvalente.
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3093 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Dim 28 Avr 2013 - 5:20

Merci pour ces informations précises qui indiquent clairement de grosses différences entre les FREMM françaises et italiennes. C'est vrai que la frégate "Carlo Bergamini" fait plus mastoc par rapport l'Aquitaine qui a un design plus fluide et futuriste.
Maintenant les armements ne sont pas identiques notamment pour la lutte anti-navire mais on matière d'efficacité, ce sont les qualités opérationnelles des équipages qui font la différence.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2335 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Mar 4 Juin 2013 - 6:02

Selon les informations fournies par MER ET MARINE, la frégate Carlo Bergamini, tête de série du programme FREMM italien, a été réceptionnée par la Marina militare italienne le 29 mai 2013, lors d'une cérémonie dans les chantiers navals Fincantieri de Muggiano près de La Spécia.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2335 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Mar 4 Juin 2013 - 13:49

04 Juin 2013 : La marine italienne prend livraison de sa première FREMM
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La FREMM italienne Carlo Bergamini
crédits : ORIZZONTE SISTEMI NAVALI
Le Carlo Bergamini, tête de série du programme FREMM (frégates multi-missions) en Italie, a été livré le 29 Mai à la Marina militare. La cérémonie s’est déroulée au chantier Fincantieri de Muggiano, près de La Spezia, où le bâtiment a été achevé après son lancement, le 16 Juillet 2011, sur le site Fincantieri de Riva Trigoso. Long de 139 mètres pour une largeur de 19.4 mètres, le Carlo Bergamini présente un déplacement de 5980 tonnes en charge. Capable d’atteindre la vitesse de 27 nœuds, il est armé par 145 marins et peut accueillir 20 personnes supplémentaires. Alors que la seconde frégate de ce type, le Virginio Fasan, mise à flot en Mars 2012, termine actuellement ses essais, l’Italie prévoit de se doter de 10 FREMM dans le cadre d’un programme en coopération avec la France, qui doit réaliser pour sa part de 8 à 11 frégates.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Carlo Bergamini et le Virginio Fasan (© OSN)
Coopération réduite avec la France
Contrairement à Horizon, précédent programme naval franco-italien, FREMM, qui a fait l’objet d’un accord entre Paris et Rome en 2004, n’a pas abouti à la construction, par les deux pays, de bâtiments identiques. Les frégates sont même totalement différentes, la coopération s’étant finalement résumée à l’achat commun de gros équipements, par exemple au niveau de la propulsion et de l'armement. En Italie, le programme est porté par Orizzonte Sistemi Navali, filiale de Fincantieri (51%) et Finmeccanica (49%), alors que DCNS gère indépendamment les frégates de la Marine nationale. Si les Français ont développé un bâtiment totalement nouveau, les FREMM italiennes sont, en fait, une version compacte des Horizon, dont elles reprennent notamment le système de combat, ainsi que le radar multifonctions EMPAR, juché en haut d’un imposant mât. Arborant un design massif et très guerrier, la frégate italienne se décline en deux versions.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Carlo Bergamini avant sa mise à flot, en 2011 (© FINCANTIERI)
Deux versions pour la Marina militare
L’une d’elle est conçue pour la lutte anti-sous-marine, avec un sonar remorqué, quatre missiles ASM Milas et des tubes pour torpilles MU90, auxquels s’ajoutent seize missiles surface-air Aster 15, deux tourelles de 76 mm, deux canons de 25 mm et quatre missiles antinavire Otomat Mk2. Le Virginio Fasan est le premier bâtiment de ce type. L’autre variante de la FREMM italienne, dont le Carlo Bergamini est le premier exemplaire, est optimisée pour l'action vers la terre. Le 76 mm de l’avant est remplacé par une pièce de 127mm, alors que des Otomat se substituent aux Milas, portant la dotation en missiles antinavire à huit armes. La FREMM polyvalente est aussi dotée, en lieu et place du sonar remorqué, d’un système de mise à l’eau pour embarcations rapides. En matière de capacités aéronautiques, les bâtiments disposent tous de deux hangars pour des hélicoptères NH90, l’un des locaux étant plus grand pour permettre des opérations de maintenance en mer. Grâce au nouvel NH90, équipé dans la marine italienne d’un sonar trempé FLASH et de torpilles MU90, mais aussi de missiles Marte Mk2, les bâtiments voient leurs capacités renforcées en termes de lutte ASM et antinavire. A terme, des drones aériens devraient, par ailleurs, être mis en œuvre en plus des hélicoptères.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Carlo Bergamini lors de ses essais (© OSN)
Six bâtiments commandés, quatre en suspens
Pour le moment, six des dix FREMM italiennes ont été commandées, soit deux en 2006 et quatre en 2008, deux en version polyvalente et quatre en version ASM (le Virginio Fasan et les trois frégates suivantes, dont les Carlo Margottini et Luigi Rizzo, actuellement en construction pour une livraison en 2015). Les 7ème et 8ème FREMM doivent être notifiées cette année et les deux dernières en 2015 mais la construction de ces quatre bâtiments demeure soumise aux restrictions budgétaires imposées aux armées italiennes. Normalement, la partie italienne du programme FREMM doit s’achever en 2021 avec la mise en service de la dixième et dernière unité. Pour mémoire, ces bâtiments doivent remplacer les frégates du type Maestrale et Artigliere. Ils sont également proposés par Orizzonte Sistemi Navali à l'export, où ils se retrouvent d'ailleurs en concurrence avec les FREMM françaises.
Source : Mer & Marine
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3093 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Mar 4 Juin 2013 - 16:41

Une traduction en date du 26 novembre 2012, toujours d'actualité, nous fait connaître des modifications apportées aux FREMM de la Marina Militare.


MODIFICATIONS POUR FREMM

Gianandrea Gaiani 26 novembre 2012, publié par Italie Analyse. Analisidifesa

Modifications de l'équipement et des armes à bord et notamment un allongement de la coque d'au moins trois mètres pour aider à augmenter l'espace personnel et de carburant et de mieux: équilibrer les unités.
La multi-missions européennes (FREMM) de la Marine militaire italienne subira des modifications déjà convenues entre les forces armées et Fincantieri pour répondre aux besoins de développement exprimés par la Marine et, selon les rumeurs, pour compenser certains des problèmes qui ont émergé au cours des essais en mer de la première frégate, le Carlo Bergamini.
En particulier, ces derniers temps, ont circulé des rumeurs sur un prononcé "appruamento" des navires (Proue trop basse) qui peut être résolu avec l'allongement de la poupe, les problèmes sur lesquels l'analyse de la Défense n'a pu trouver aucune confirmation ou de détails. «La structure des frégates n'a aucun des aspects particuliers de l'attention  est géré dans le cadre du développement normal du projet et des variantes de conception qui ont eu lieu au fil du temps, lors de la construction des frégates, qui sont encore en cours", a dit à Défense Analyse, l’amiral Ernesto Nencioni, directeur des armements navals .
L’allongement des unités est motivée par la nécessité de permettre une utilisation plus facile des gros hélicoptères tels que le EH-101 et d'augmenter les facilités en termes de carburant et personnel. Des sources militaires ont mis le travail en relation avec les FREMM supplémentaires "à la nécessité pour les volumes plus élevés et une plus grande flexibilité opérationnelle pour lequel le remède de l'allongement des unités jusqu'à la cabine de pilotage, ce qui permettra également une amélioration des performances en "opérationnel et logistique.

Les modifications se feront non seulement sur les deux premières unités (Bergamini et Fasan) déjà établies, mais aussi les 4 autres et a ordonné en perspective l'ensemble des 10 frégates, comme prévu, à partir de ce qui a émergé à partir des environnements industriels, il est moins cher mettre en œuvre les changements après le lancement des modules par rapport à l'inclusion des changements dans la phase de construction. "L'allongement de la poupe, en premier lieu, va permettre une plus grande flexibilité avec l'utilisation d'hélicoptères moyens et lourds dans des conditions extrêmes", a ajouté l'amiral Nencioni. "Comme dit avant, il est clair que l'évolution du projet, en raison de l'allongement, sera bien prendre en compte tous les paramètres qui seront impliqués, à confirmer l'exactitude et la cohérence."

L'extension et les modifications des FREMM entre 2007 et aujourd’hui comprennent l'augmentation de 21 lits pour l'équipage, plus de stocks de carburant pour augmenter l'autonomie, l'adoption de nouveaux lanceurs de Sylver, radar multifonctions EMPAR et le système de missiles SAAM-ESD, la défense aérienne et anti-missile (missiles MBDA Aster 15 et Aster 30). Permettra également d'améliorer le système de stabilisation et système de direction, la gestion automatique des torpilles, le lancement et la récupération du traitement des vedettes rapides embarquées, de l'air et de la climatisation. Les FREMM embarqueront les radars de surface SELEX SI RASS et disposeront de soutes automatiques pour les munitions à partir du 127/64 qui alimente le canon.

Sur la version de frégates multi-rôle sera adopté comme système pont de manutention intégrée pour le deuxième hélicoptère. La longue série de changements comporte alors l'adoption du type à injection à rampe commune à des groupes électrogènes, les NOVEC1230 comme agent extincteur en remplacement du dioxyde de carbone et la réalisation d'un deuxième poste de remplissage en mer (RAS) sur le côté droit.
L'allongement de la FREMM se traduira par une augmentation de la masse estimée de 250 tonnes par rapport à 6000 tonnage prévu, partiellement compensée par remplacement d'une partie de la superstructure origine alliage d'acier dans le but. comme l'ont souligné des sources militaires, *pour atteindre un meilleur équilibre des unités." Les modifications apportées à la conception originale ont déjà été distribués à l'époque dans le coût total du programme et n'a donc pas de coût supplémentaire pour la Marine. Le travail sera ensuite pris en charge par Fincantieri. qui semble se concentrer sur le développement de la FREMM de la Marine à promouvoir les frégates sur le marché étranger.  
Jusqu'à présent, 11 sont prévus pour la Marine française (initialement 17), le 6 commandées par l'Italie (sur 10 fournies) et une frégate de la marine du Maroc construite dans les chantiers navals français DCNS.
Conçu pour remplacer les frégates Lupo, Maestale en Italie et français classe Tourville et Montcalm, la FREMM représente la continuation de la coopération italo-française dans ce domaine après le programme de la classe Horizon destroyers Doria ; bien que les frégates françaises et italiennes disposent de différents équipements.

Sur les 10 unités affectées à la Marine 6 auront des tâches polyvalentes (GP) et 4 seront spécialisés anti-sous-marine / ASW). Des 11 destinée à la Marine Nationale 9 seront en configuration anti-sous-marine et 2 de défense aérienne.
Toutes les unités italiennes auront également une meilleure capacité de défense aérienne élargie grâce aux missiles Aster, tandis que les modifications proposées entraîneront un retard de quelques mois dans la livraison. Le tableau montre les progrès du programme de la Marine où il n'existe pas encore de décision officielle pour les 4 dernières unités. Selon les dispositions de la note complémentaire au budget de la défense 2013, les fonds qui seront alloués dans les trois prochaines années pour le programme FREMM fournissent 321 millions en 2013, 261 l'année suivante et 268 en 2015.



avatar
FM61
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Mer 5 Juin 2013 - 0:08

Magnifiques descriptions de ces bâtiments exceptionnels, je crois, et des photographies sublimes. Si les FREMM se montrent réellement à la hauteur des espérances opérationnelles fixées par les constructeurs , on peut dire que c'est vraiment le navire du siècle. On attend bien entendu un retour sur les résultats techniques des FREMM Italiennes et françaises mais ce sera sans doute difficile de connaitre tous les aspects fonctionnels des deux bâtiments qui sont bien différents.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2335 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Mer 5 Juin 2013 - 9:22

Le dessin nous montre l'équipement d'une frégate type Horizon et en titre c'est écrit FREMM Shocked What a Face
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3093 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Mer 5 Juin 2013 - 9:47

"Affirmatif".... :DLa Marine Militaire Italienne...."Rationalise" ! Sur ces classes de Bâtiments, les équipements et la technologie, notamment le système de combat, le radar multifonction.....

Les FREMM Italiennes sont pratiquement une classe Horizon "compacte" ! cheers
avatar
FM61
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Mer 5 Juin 2013 - 17:26

Intervention de Patrick Boissier
Réunion du 13 avril 2013 à 16HOO

Patrick Boissier, président-directeur général du groupe DCNS :

DCNS n'a fait que répondre à la volonté de l'État.

Vous m'avez interrogé par écrit sur les différences de spécifications entre les frégates françaises et italiennes. À vrai dire, elles sont si nombreuses qu'il serait plus facile de faire la liste des spécifications communes. Les plateformes sont différentes. La vitesse maximale des FREMM françaises et italiennes est différente, ce qui a des conséquences sur la puissance des navires et sur leurs chaînes de propulsion. Les FREMM françaises sont très automatisées - elles embarquent un équipage de 103 marins, détachement hélicoptère compris, soit un personnel deux fois et demi moins nombreux que sur les frégates antiaériennes en service actuellement -, alors que les frégates italiennes ont besoin de 145 marins. Les radars sont différents, de même que les armements choisis. De plus, les frégates italiennes sont équipées d'un canon à l'arrière, contrairement aux nôtres.

Finalement, les FREMM n'ont de commun que leur nom et les quatre équipements que j'ai cités ; même leur silhouette est différente. Malgré cela, par rapport à la complexité des programmes Horizon, la simplification est considérable : nous produisons, en fait, des programmes nationaux avec une coopération pour certains équipements.


La relation contractuelle a considérablement évolué depuis l'origine, ce qui a eu un impact non négligeable sur le coût final du programme. L'unicité du contrat oblige les deux parties à approuver tout avenant, même lorsqu'il ne concerne que l'une d'entre elles. Ce processus ne constitue pas un facteur de souplesse. L'avenant 4 porte sur les frégates françaises : onze FREMM doivent être livrées à la France qui renonce à la tranche conditionnelle de six unités, le délai de livraison entre deux bâtiments passe de sept à dix mois, et la version AVT est supprimée au profit de la version FREDA.

Ces évolutions contractuelles ont entraîné l'augmentation d'environ 200 millions d'euros du coût non récurrent d'étude, de développement et de logistique, dont 160 millions pour le seul développement de la version FREDA. Le coût moyen des frégates est passé de 303 à 404 millions d'euros en raison de l'étalement des livraisons, de demandes supplémentaires, de la complexité des modèles FREDA et de la réduction du nombre de bâtiments commandés. Le coût du MCO prévu dans le contrat - 100 millions d'euros pour 184 mois-frégates - n'a pas été modifié.

Monsieur Cornut-Gentille, vous m'avez interrogé sur les évolutions probables, possibles et souhaitables du programme. Dans le cadre de la prochaine loi de programmation militaire, il est probable qu'un nouvel étalement des livraisons sera envisagé et le nombre de frégates commandées pourrait être réduit. Le passage de sept à dix mois avait coûté environ 400 millions d'euros, soit le prix d'une frégate. L'impact économique du seul étalement de dix à quatorze mois serait de 500 millions d'euros. Sur le plan social, il entraînerait aussi la perte de 500 emplois industriels pour DCNS Lorient et ses sous-traitants locaux, et celle de 500 emplois supplémentaires chez ses fournisseurs, soit un total de 1 000 emplois. Si l'étalement devait dépasser les quatorze mois, nous serions dans l'obligation de mettre en place un plan social à DCNS Lorient.

Les évolutions concernent aussi d'éventuelles commandes à l'export. L'Arabie Saoudite, le Brésil, le Canada ou la Grèce semblent intéressés par les FREMM dans leur version antiaérienne. Toutefois, la version actuelle n'est sans doute pas adaptée aux marchés d'exportation. Il paraît donc souhaitable, y compris dans l'intérêt de notre marine, d'évoluer vers la production de frégates antiaériennes de nouvelle génération ou FREMMER pour extended range (longue portée). Les radars à panneaux fixes qui équipent ces frégates ont une portée supérieure et permettent d'intégrer un système de défense antimissile balistique. Le passage à la FREMMER, plus onéreuse que la FREDA du fait de ses coûts de développement, nous ferait bénéficier d'un accès aux marchés étrangers, qui compenserait éventuellement le coût de l'étalement des programmes, voire la baisse du nombre de frégates commandées par la marine nationale.

Source: Nos Députés FR
avatar
FM61
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Mer 5 Juin 2013 - 20:35

Michel47 a écrit:
Le dessin nous montre l'équipement d'une frégate type Horizon et en titre c'est écrit FREMM  Shocked  What a Face



Les Frégates ont été commandées par les Marines Italiennes et Françaises au titre du même contrat passé entre l'OCCAR (Organisation Conjointe de Coopération en matière d'Armement); et les industriels: DCNS pour la France et Orizzonte Sistemi Navali, société constituée par Fincantieri et Finmeccanica.

Le document ci dessus, est un "appel" de Orizzonte Sistemi Navali,
en charge pour l'Italie de la construction des FREMM et des "Horizons".....Italiennes......Capito....?... study
avatar
FM61
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Jeu 6 Juin 2013 - 10:52

super Je comprend mieux tchin
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3093 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Jeu 6 Juin 2013 - 23:54

:bouquet:La marine italienne a reçu sa première frégate multimissions bouquet

6 juin 2013-17:36 opex360

La Marina militare a reçu sa première fregata multi-Missione (FREMM). le Carlo Bergamini lors d'une cérémonie organisée le 29 mai dernier au chantier naval de Fincantieri à Muggiano, prés de La Spezia.

Le programme franco-italien FREMM a été lancé dans la douleur en 2005. Mais contrairement à la coopération ayant abouti aux frégates Horizon, le Carlo Bergamini est radicalement diffèrent de I’ Aquitaine le navire conçu par DCNS à Lorient. L'accord conclu entre Paris et Rome s’ est traduit par l'achat en commun d’ équipements et de systèmes importants.

Du coup la FREMM italienne conçu par Orizzonte Sistemi Navali filiale de Fincantieri et Finmeccanica reprend le système de combat et le radar EMPAR des frégates Horizon et concurrence même la FREMM française à I’ exportation.
Long de 139 mètres pour une largeur de 19.4 mètres le Carlo Bergamini peut naviguer à une vitesse de 27 nœuds. Mis en œuvre par 145 marins, il est armé par une pièce d’ artillerie de 127 mm, de missiles antinavire Milas, de missile surface-air Aster 15 et de missiles de croisière (Scalp naval). II peut également accueillir deux hélicoptères NH-90.

Les FREMM italiennes se déclinent en fait en deux versions. La première est optimisée pour I’ action vers la terre - comme le Carlo Bergamini ,tandis que la seconde sera davantage tournée vers les missions anti-sous-marines (ASM). Ce sera le cas du Virginio Fasan qui effectue actuellement sa phase d'essais. La différence se joue entre quelques systèmes d'armes différents et I’ emport d'un sonar remorqué.

Initialement, la marine italienne comptait disposer de 10 FREMM. Pour le moment, 6 ont fait l'objet d'une commande ferme. Pour les 4 autres il faudra certainement composer avec la situation financière délicate du pays.



avatar
FM61
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Ven 7 Juin 2013 - 1:53

Les frégates dites FREMM et HORIZON de la Marina italienne disposent d'une artillerie à l'arrière au dessus du hangar hélicoptère. Question vraiment importante : est ce nécessaire ou plus exactement indispensable de se servir d'un canon dans cette position ? , pourquoi la Marine nationale n'a pas opté pour cette solution sur aucun de ses navires ?. Si c'est pour une question économique, ce n'est pas un sujet de fierté pour nous.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2335 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Ven 7 Juin 2013 - 10:30

Denis,
La Marine souhaite équiper les "Aquitaine" de tourelles téléopérée Narwhal (les négos sont en cours me semble t-il) qui sont aisément intégrable sur ces navires pour en assurer la protection rapprochée et leur donner une importante capacité de lutte contre la piraterie.

La mitrailleuse Dillon Aero M134D est une arme rotative hexatube, de type “Gatling”, mue par un moteur électrique, capable d’une cadence de tir de 3000 coups par minute est actuellement en cours de montage sur les "La Fayette" et sur les "Floréal". On devrait aussi en trouver sur les BPC et pourquoi pas sur les "Aquitaine".

Ce choix est judicieux car l'utilité d'un canon à l'arrière n'a plus trop d'importance de nos jours. Lors de la dernière guerre, oui, car il pouvait continuer à tirer lorsque le bâtiment était en route "retraite"... Mais aujourd'hui, avec les missiles Mer-Mer...
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3093 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Ven 7 Juin 2013 - 11:23

Troisième canon pour les Italiens, abandon du SADRAL pour les Français ?

Pour leurs deux frégates, les Italiens, qui ont toujours manifesté une confiance plus «  limitée » dans le missile, ont souhaité installer un troisième canon de 76 mm sur le toit du hangar hélicoptère et une seconde conduite de tir à I’ arrière. Cette disposition présente l'avantage d’ autoriser le tir croisé ou l'engagement simultané sur les deux bords.

Initialement les Français avaient prévu d’ installer au dessus du hangar deux systèmes surface-air à très courte portée SADRAL. dotés chacun de six missiles Mistral. Un second brouilleur a, néanmoins, été disposé en lieu et place du lanceur tribord. Le second SADRAL. prévu à bâbord n'a finalement pas été embarqué. Des mesures conservatoires ont été prises pour pouvoir ultérieurement le mettre en place mais cette dotation n’ est pas à l'ordre du jour.
Le SADRAL est par ailleurs, un système assez ancien, bien que toujours efficace et dotés de missiles réputés comme redoutables. Si la marine décidait d'embarquer un système sur les Forbin, on s'acheminerait plutôt vers un équipement du type TETRAL, à la conception plus récente mais lui aussi doté de missiles Mistral (lanceur quadruple; L’ installation de Mica VL ne serait, en revanche, pas envisagée.
Par rapport aux Horizon italiennes, les frégates françaises se retrouvent donc, pour le moment « dégarnies » en armement sur l’ arrière. A l’image des Malouines, où les bâtiments britanniques ont été souvent harcelés sur I’ arrière par l'aviation argentine, cette disposition constitue-t-elle une faiblesse ? On ne peut pas vraiment parler de faiblesse car l’ avantage du lancement vertical des missiles Aster permet de compenser l’ absence d’ armement a I’ arrière. Le bateau est de plus très manœuvrant comme il I’ a prouvé durant ses essais à la mer .

A mon avis, chacun y va selon selon son intérêt, sa  vision géostratégique, et son budget. De plus, pour « faire » de l’anti-piraterie ou pour « faire » de la représentation le long des côtes d’Outre-mer, le canon à l’arrière est plus opportun que les lance-leurres multifonction.....Où encore des missiles !
La mitrailleuse "Dillon" serait cependant souhaitable......Mais ce n'est pas un canon.....! aussi "pointu" que le Oto-Melara.



bateau-a-voile
avatar
FM61
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Sam 8 Juin 2013 - 6:14

Merci d'avoir éclairé "ma lanterne" sur ce problème d'artillerie placée à l'arrière des navires de la Marina italienne. Je note que l'Italie se dote d'une belle marine assez équilibrée ; elle va cependant connaitre vraisemblablement des restrictions budgétaires puisque apparemment, le nombre de FREMM restera à 6 unités.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2335 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Sam 8 Juin 2013 - 21:53

"Petit aperçu" du canon Oto Melara de 76mm !


avatar
FM61
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Dim 9 Juin 2013 - 6:58

J'ai suivi avec attention les explications Michel et de François sur l'utilité ou non du canon placé par les italiens à l'arrière de leurs frégates Horizon et FREMM. En fait, cette démarche de la Marina militare, répond sans aucun doute à des besoins que leurs ingénieurs ajustent à l' idée qu'ils se font sur la stratégie navale. Mais il est sûr que l'embarquement d'une telle artillerie alourdit le bâtiment et rend encore plus complexe son aménagement , bref des complications pour des résultats peu convaincants. Ceci dit, une autre question se pose et celle là me semble plus d'actualité. Pendant le conflit libyen, les marines britannique et française ont fait usage de l'artillerie navale pour protéger des actions commandos et bombarder des objectifs sensibles ennemis. Le canon de 100 mm a été utilisé sur des frégates furtives et il me semble l'artillerie de l'une des frégates Horizon. Ne serait il pas opportun dans ces conditions, de remplacer le canon de 76 installé sur les FREMM, par une artillerie plus importante du type 100 m/m français ou 127 oto melara italien ?. Ce thème a déjà été évoqué mais je n'ai aperçu aucune réponse explicative de spécialistes.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2335 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Mer 12 Juin 2013 - 20:40

Aucun projet à ce jour en France pour produire de nouvelles tourelles de 100mm…..Avec un tube plus long !
Les derniers ont été construits pour les Frégates type La Fayette.
 
La guerre en Libye et le coût des missiles a montré l’intérêt de pouvoir utiliser l’artillerie navale contre des objectifs à terre.

La pièce Italienne de 127/64 permet une portée pratique de 70 Km avec la munition Vulcano.





avatar
FM61
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Mar 24 Déc 2013 - 10:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Seconde Frégate de la génération FREMM, classe BERGAMINI, mais en configuration anti sous-marine,
la Frégate "Virginio Fasan" a été admise le 19 décembre 2013 à l'Escadre Navale.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sistemi d'arma
 
- 4 missil Teseo Mk2A antinave
-4 missil Pillas antisom
- 16 Lanciatori verticali per missili superficie-aria tipo ASTER 15 e 30 (antiaerei e antimissile
- 2 x Cannoni 76/62 Super Rapido (capacità di sparare munizioni DAVIDE);
- 2 mitragliere OTO Melara KBA 25/80;
- 2 lanciatori SLAT per inganni anli-siluro
- 2 lanciarazzi SCLAR-H per inganni ECM e bombardamento costiero
- 2 sistemi tri-tubo per lancio siluri MU-90

Comando e Controllo
 
- Radar scoperta aerea: MFRA;
- Radar scoperta superficie: MM SPS-791;
- Radar navigazione  MM SPN - 753;
- Sonar scoperta: UMS4110 CL;
- Sonar navigazione. MAS;
- Sistema Comando e controllo: CMS.
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4056 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Mer 25 Déc 2013 - 0:20

Belle frégate italienne ASM. L'Italie possède une belle flotte militaire qui poursuit son renouvellement.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2335 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Jeu 16 Jan 2014 - 10:20

Très intéressant !

--Interview de l'Amiral De Giorgi, Chef d'Etat-major de la Marine Militaire Italienne :

"Les FREMM et la suite dans la MMI"

Choix Italien plus pragmatique, il me semble que nous "sabrons" notre programme, alors que les Italiens ont tendance à le développer tout en le modifiant. (Nouveau radar--intégration Scalp naval......)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4056 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Ven 17 Jan 2014 - 12:56

"Bien Lu".....!.....La M M I  va certainement, dans les années à "moyen terme",
disposer peut-être d'un nombre de FREMM.....supérieures à la MN, et leur future Flotte "renouvelée",très polyvalente !
_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2607 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Sam 18 Jan 2014 - 21:43

Le Contre-Torpilleur Lance-Missiles, de la Classe Andrea Doria : Caïo Duilio, quitte le port de La Corogne (2013).

Très belle et naturelle vidéo !......Bercée par l'Hymne National et une Marche Militaire.

" ça commence à rouler.....en quittant la rade "...!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4056 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
Frégates FREMM et Horizon: Marine Militaire Italienne Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 5 Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Marine Italienne (Marina Militare Italiana)

-