Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

SNA type barracuda Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: SNA type barracuda Ven 7 Déc 2007 - 10:22

06 Décembre 2007 : GE prend pied dans le sous-marin nucléaire français
Filiale de General Electric, Thermodyn rejoint DCNS et Areva pour construire le premier Barracuda. Les turbines à vapeurs du sous-marin français seront américaines. La société Thermodyn, filiale de l’Américain General Electric, a en effet été sélectionnée pour fournir ces équipements destinés au sous-marin Barracuda. La directrice des ventes Europe de General Electric Oil and Gas n’a pas précisé le montant de ce contrat.
Thermodyn construira trois turbines à vapeurs pour chacun des sous-marins nucléaires d’attaque français. DCNS a choisi de lui confié cette mission. Le groupe de construction navale militaire français et Areva-Technicatome ont été désignés par l’Etat pour construire les sous-marins Barracuda. Ils sont notamment chargés de la chaudière nucléaire. Ce contrat représente un montant total de 7,9 milliards d’euros pour le développement et la réalisation.
Pour le moment, l’Etat a confirmé la commande d’un seul sous-marin. Mais il a posé une option pour cinq autres exemplaires du Barracuda.
Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - Perrine Créquy


Dernière édition par Michel47 le Mer 15 Mai 2013 - 16:29, édité 1 fois
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3087 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Ven 14 Déc 2007 - 10:33

Cherbourg prépare la découpe de la première tôle du SNA Suffren
C'est mercredi prochain, 19 décembre, que devrait avoir lieu, sur le site DCNS de Cherbourg, la découpe de la première tôle du Suffren. Ce bâtiment, tête de série d'une nouvelle génération de sous-marins nucléaires d'attaque, doit être mis en service en 2017 au sein de la Marine Nationale. Plus connus sous le nom de Barracuda, ces SNA mesureront 99.5 mètres de long pour un diamètre de 8.8 mètres. Présentant un déplacement de 5297 tonnes en plongée, ils disposeront d'un réacteur à eau pressurisée K15, de deux groupes turbo-réducteurs et d'une pompe hélice. Ils afficheront une puissance totale de 50.000 kW et pourront atteindre la vitesse de 25 noeuds en plongée.
Côté armement, les Suffren embarqueront jusqu'à 20 torpilles lourdes (FTL, dérivée de la Black Shark), missiles antinavires Exocet SM39 et missiles de croisière Scalp Naval. Ces armements seront lancés depuis quatre tubes de 533 mm. Conçus pour répondre aux nouvelles menaces, les SNA de nouvelle génération pourront, dans le cadre de missions spéciales, embarquer des commandos, dont les équipements seront stockés dans un caisson amovible arrimé derrière le kiosque.
En tout, six bâtiments de ce type doivent être construits pour remplacer, nombre pour nombre, les SNA du type Rubis, actuellement en service. DCNS a prévu un rythme de production d'un sous-marin tous les deux ans, sauf entre la première et la seconde unité, espacée de deux ans et demi. Les noms retenus pour ces navires sont Suffren, Duguay-Trouin, Dupetit-Thouars, Duquesne, Tourville et De Grasse.
Le programme Barracuda a été lancé fin 2006 avec la notification d'une première tranche de 1.4 milliards d'euros, comprenant les études et le début de la réalisation du premier sous-marin.

Nom Mise sur cale Lancement Mise en service
S... SUFFREN...................2017
S... DUGUAY-TROUIN........2019
S... DUPETIT-THOUARS....2021
S... DUQUESNE................2023
S... TOURVILLE................2025
S... DE GRASSE...............2027

Pays : France - Constructeur : DCN - Lieu de construction : Cherbourg (France)
Caractéristiques techniques
Déplacement : 5297 tonnes (4765 lège)
Dimensions : 99.50 x 8.80
Motorisation :
1 réacteur à eau pressurisée K 15
2 groûpes turbo-réducteurs
1 pompe-hélice
Vitesse : 25.00 noeuds
Puissance : 50000 kW
Armement
4 tubes de 533 mm (20 torpilles lourdes IF 21, missiles antinavires SM 39 et missiles de croisière Scalp Naval)
Equipements électroniques
Détection surveillance :
Radar de bavigation
Sonar de coque
Sonar de flanc moyenne fréquence
Sonar remorqué
Périscopes optiques et optroniques
Contre mesures :
Système de commandement :
SYCOBS
Système de transmissions par satellites Syracuse, liaison 22
Equipage
Total : 60
Officiers : 8
Officier Mariniers : 48
Officiers Quartier Maitres et Matelots : 4
Remarques
Pourront embarquer des commandos et du personnel féminin. Autonomie de 70 jours. Le premier doit être mis sur cale en 2008 pour un lancement en 2011.

Coût unitaire : 1 milliard d'euros.

Sources : DCN - FLOTTES DE COMBAT 2006 - Mer & Marine
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3087 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Ven 28 Mar 2008 - 10:23

28 Mars 2008 : L'assemblage du premier anneau va débuter à Cherbourg
Alors que le SNLE Le Terrible est sorti de son chantier de construction, à Cherbourg, DCNS devrait débuter dans les prochains jours l'assemblage du premier anneau du Suffren. Ce bâtiment, dont la première tôle a été découpée le 19 décembre, est la tête de série du programme Barracuda, qui porte sur la réalisation de six nouveaux sous-marins nucléaires d'attaque pour la Marine. Après 120 mois de construction, le premier SNA de nouvelle génération doit être livré à en 2017. Les Barracuda doivent remplacer les Rubis, mis en service entre 1983 et 1993. Avec un rythme de production d'environ un SNA tous les deux ans, DCNS devrait avoir achevé le dernier Barracuda en 2029. Chargés d'assurer la protection des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) et des groupes aéronavals, les Suffren pourront également opérer seuls pour des missions de lutte antinavire et anti-sous-marine.
Plus grands et silencieux que leurs aînés, avec 99.5 mètres de long et plus de 5000 tonnes de déplacement en plongée, ils disposeront de nouvelles capacités en matière de renseignement et d'opérations spéciales. Enfin, les nouveaux SNA seront les premiers sous-marins français à être dotés d'un missile de croisière, le Scalp Naval, capable d'atteindre des cibles terrestres à plus de 1000 kilomètres. Ce type d'arme, qui fait cruellement défaut aux armées françaises depuis une quinzaine d'années, a été largement utilisé par les marines américaines et britanniques. D'un coût global de 7.89 milliards d'euros, Barracuda est le plus important programme de renouvellement des forces navales françaises après celui des sous-marins stratégiques (*).
Côté industriel, ce programme doit assurer l'essentiel de la charge de travail des sites DCNS de Cherbourg (construction) et Nantes-Indret (propulsion), tout en procurant une importante activité aux établissements de Ruelle (tubes lance-torpilles, lignes d'arbres, systèmes de navigation), Lorient (matériaux composites) et Toulon Le Mourillon (système de combat). A noter que 10% du contrat reviendra à Areva, co-maître d’œuvre de la chaufferie nucléaire.
(*) Près de 25 milliards d'euros entre 1985 et 2015 pour la construction de quatre SNLE, le développement et la réalisation des nouveaux missiles balistiques M51 et leur adaptation sur les Triomphant.
Source : Mer & Marine
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3087 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Mer 15 Mai 2013 - 16:29

15 Mai 2013 : Cherbourg construira les six sous-marins
L'activité industrielle militaire de Cherbourg est suspendue aux décisions du Livre blanc de la Défense. Le ministre s'est montré rassurant pour le long terme. Moins pour l'immédiat.
Dans un entretien accordé à Ouest-France (paru hier), le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a confirmé que six sous-marins d'attaque à propulsion nucléaire de type Barracuda seront construits à Cherbourg. Jusqu'ici, l'État ne s'était engagé de façon ferme que pour trois unités, dont la construction a déjà démarrée, avec la quasi-certitude qu'une quatrième unité serait commandée. Ces Barracuda doivent remplacer les sous-marins de type Rubis dont six unités ont été construites à Cherbourg par DCN (l'ex-DCNS) pour la Marine.
À Cherbourg, l'annonce n'a suscité aucune réaction. Premier concerné, le constructeur DCNS a refusé de s'exprimer. «On attend les conclusions fermes et définitives du Livre blanc sur le sujet, en Octobre. On n'en dira pas davantage», répond le service de presse. Les syndicats n'ont pas réagi à chaud, gardant leur salive pour de prochaines manifestations.
Le premier sera livré en 2017 : Alors que DCNS dispose d'un carnet de commandes lui assurant cinq ans d'activité, CGT, CFDT, FO et Unsa dénoncent, eux, depuis des mois une politique de réduction des effectifs, de développement de la sous-traitance. Politique qu'ils jugent en contradiction avec les objectifs affirmés par le PDG de DCNS, Patrick Boissier, de relocalisation en France d'un maximum d'activités. Les chiffres donnent raison aux syndicats pour l'instant. Les effectifs de DCNS (l'ancien arsenal) sont passés de 6000 à 2375 personnes en deux décennies.
Cette absence de réaction au propos ministériel tient aussi au fait que personne n'en est dupe. À une échéance aussi lointaine : la livraison du 1er Barracuda est prévue en 2017, celle du 4e devait avoir lieu initialement en 2023.
Jean-Yves Le Drian ne sera plus ministre de la Défense lorsque l'État devra faire le chèque de ces deux unités supplémentaires. Ce qui est d'abord retenu, c'est la confirmation d'un ralentissement immédiat de l'activité. Mais le ministre s'est engagé à ce qu'il n'y ait «aucune rupture de la chaîne de production et aucune rupture de capacités des bureaux d'étude».
Alors que DCNS voit son plan de charge assuré dans la durée, un autre constructeur cherbourgeois n'a plus rien à faire. Les Constructions mécaniques de Normandie, ont mis une partie de leur personnel (près de 400 personnes) en chômage technique, faute de commande. Le PDG du chantier, Pierre Balmer, a plaidé à plusieurs reprises auprès d'Arnaud Montebourg pour un accompagnement de ce chantier privé par la commande publique, comme le fait l'État allemand. Pour le moment, il n'a pas été entendu.
Source : caen.maville.com
avatar
Jack Sparrow




Age : Date d'inscription : 10/11/2007 Nombre de messages : 3087 Localisation : France Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Sam 19 Avr 2014 - 8:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La question du site où seront entretenus les sous-marins nucléaires d'attaque (SNA) Barracuda devrait bientôt être tranchée Le cabinet du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, indique au marin que "la décision sera prise dans les semaines qui viennent, avant fin juin".

Il s'agit de savoir si Toulon conserve la totalité du maintien en condition opérationnelle des SNA comme à l'heure actuelle ou si l'on procédera à un transfert de tout ou partie de cet entretien à Brest qui assure déjà celui des sous-marins lanceurs d'engins (SNLE) basés à L’Île-Longue. Les sous-marins Barracuda doivent entrer en service à partir de 2017 et remplaceront les actuels SNA de type Rubis.

L’ idée de réaliser I’ entretien des Barracuda à Brest est défendue par la socialiste Patricia Adam, élue brestoise et par ailleurs présidente de la commission de la Défense de l'Assemblée nationale Elle met en avant la sûreté nucléaire. Celle-ci serait mieux assurée en rade de Brest qu’ à Toulon davantage exposée au risque sismique De ce fait, les travaux d'aménagement du site toulonnais pourraient se révéler plus coûteux.

Un rapport chiffrant les travaux à réaliser sur l'un et l'autre site devait être rendu à la fin 2013. La charge de travail que représentent les grands carénages (Iper) constitue l'enjeu majeur. Il s'agit cependant d'une perspective à moyen terme la première Iper d’ un sous-marin Barracuda étant prévue en 2027.
Le Marin 17.04.2014
_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2752 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Mer 23 Avr 2014 - 6:51


--------------- La décision logique serait celle qui intégrerait l'ambition de répondre à un impératif : celui de l'intérêt général avec une prise en compte du coût des dépenses et la meilleure manière de rationaliser l'entretien des nouveaux sous-marins d'attaque nucléaire du programme Barracuda. Il est bien évident que chaque élu tient à défendre sa région pour recueillir, outre les retombées économiques du chantier mais aussi les faveurs d'un électorat sensible au plan de charge des entreprises implantées sur son secteur. En son temps, le sénateur-maire de Toulon a défendu ce projet de choix du site de réparation et d'entretien des SNA et la décision finale semblait avoir été prise sous la présidence de la république précédente. Il n'en est rien à l'évidence et l'on voit bien que chaque camp défend "sa paroisse". Espérons vraiment un décision la meilleure, conforme aux intérêts du contribuable, de la Marine et des entreprises impliquées dans les travaux de maintenance de la force sous-marine d'attaque nouvelle.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2446 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Ven 1 Aoû 2014 - 11:58

---------- Le programme des six nouveaux sous-marins nucléaires d'attaque français avance au bon rythme. Alors que le Suffren, tête de série, doit effectuer sa première sortie en mer début 2016, l'assemblage de la coque du Duguay-Trouin s'est achevé par DCNS et la construction du Tourville est bien avancé. Il est intéressant de comparer les programmes de renouvellement des flottes sous-marines de la Royal Navy et de la Marine nationale.

--------- Le programme  ASTUTE, britannique est bien avancé. Le HMS ASTUTE construit par BAE Système, a été livré en 2010 et le second bâtiment le HMS Ambush, a été remis à la flotte en 2013. Le 3ème , le HMS Artful, a débuté les essais, les HMS Adacious et Anson sont en cours de construction , ainsi que les HMS Agamemnon et Ajax.  La série porte sur 7 submersibles.

--------- COMPARAISONS ENTRE LES CARACTERISTIQUES DES BÄTIMENTS DES DEUX PROGRAMMES :

-- ASTUTE : --------------------------------------------- BARRACUDA ---------------------------------

- Déplacement : 7 800 t  --------------------------------- 5 300 t

- Dimensions   : 97 X 11,3 m ----------------------------- 99,5 X 8,8 m

- Puissance      : 20,2 MW --------------------------------  nc

- Vitesse          : 29 noeuds ------------------------------ 25 noeuds

- Equipage       : 98 (+ 11) ------------------------------- 60 (+10)

- Armement     : 6 tubes de 533 mm
---------------   38 armes (torpilles, missiles) -------- 4 tubes de 533 mm - 20 armes (torpilles,missiles)
--------------- (Torpilles lourdes Spearfish ----------- (Torpilles lourdes F 21 -)
----------------( Missiles de croisière Tomahawk)------ (missiles anti-navires Exocet SM39 -)
-------------------------------------------------------- (missiles de croisière Scalp naval.)

---------- Les  sous-marins nucléaires d'attaque britannique et français, offriront des capacités accrues aux deux marines.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2446 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Mer 10 Sep 2014 - 5:55


---------- Selon des informations parues dans l'hebdomadaire Le Point, la décision d'étaler la production des sous-marins nucléaires d'attaque du programme "Barracuda", a été certifiée. La fin des livraisons des sous-marins de ce programme majeur , a été repoussé de deux années passant de 2027 à 2029. Cette nouvelle orientation ajoutée à l'incertitude qui demeure toujours sur la conception en tant que FREMM, des trois dernières frégates , pourrait pénaliser la DCNS en terme de perte d'emplois. Les sous-marins nucléaires d'attaque actuels du type "Saphir", ont déjà vu la date de leur retrait d'activité repoussée ce qui va nécessiter un coût d'entretien supplémentaire conséquent étant donné leur durée de vie. Alors que le programme de renouvellement des SNA britannique est mené à bon train, ce nouveau retard est très regrettable pour des raisons évidentes liées à la qualité opérationnelle de notre force sous-marine.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2446 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Mar 30 Sep 2014 - 7:14


--------------- La commande du quatrième sous-marin nucléaire d'attaque du programme "Barracuda", a été signée et notifiée à la DCNS. Si un ralentissement dans la cadence de production de ces submersibles a été décidé, (fin de construction 2029 au lieu de 2027), il semble que le nombre de 6 SNA prévus ne sera pas revu à la baisse ; on sait qu'il s'agit là du format minimum nécessaire pour la Marine nationale, pour assumer les missions dévolues à la flotte sous-marine dans des conditions opérationnelles satisfaisantes.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2446 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Sam 11 Oct 2014 - 8:53

Le rythme de production des sous-marins Barracuda s'est ralenti sur le site DCNS de Cherbourg. Résultat
un moindre recours à la sous-traitance.

L’ industrie navale à Cherbourg est en émoi. Début juin DCNS a subitement choisi d'arrêter le contrat de sous-traitance avec Leroux § Lotz Timolor pour la construction des Barracuda, programme qui prévoit le renouvellement des six sous-marins nucléaires d'attaque français de classe Rubis d'ici à 2029.

II s'agit d'un très mauvais cap à passer pour l'entreprise lorientaise spécialisée dans les travaux en chaudronnerie et tuyauterie. Employant 150 salariés dans trois sites pour un chiffre d'affaires stabilisé à 14 millions d'euros, elle a perdu du jour au lendemain 25 % de son activité Dans ses ateliers de Cherbourg, qui dépendent exclusivement de DCNS et doivent ainsi fermer un plan de sauvegarde de I’ emploi a été engagé pour 34 techniciens.

Un reclassement des salariés est en cours, que ce soit au sein du groupe Altawest, société mère de Leroux § Lotz Timolor depuis 2011. ou dans le cadre d'un accompagnement en cas de licenciement économique "Nous assumons nos responsabilités, mais nous avons besoin de nos clients, en particulier DCNS qui assure encore aujourd'hui plus de la moitié de notre activité, pour redynamiser notre modèle économique", insiste Dominique Duda. président de Leroux & Lotz Timolor depuis fin 2013.

Ayant également réduit ses besoins en prestations auprès d'Efinor, DCNS évoque officiellement les conséquences d'un "étalement" de son plan de charge en raison de la loi de programmation militaire.
Le premier Barracuda doit être mis à l'eau fin 2015 pour une livraison à la Marine nationale attendue fin 2017. Mais la livraison des cinq unités suivantes a été décalée dans le temps.
Le Marin 10.10.2014
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4323 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Sam 11 Oct 2014 - 12:14

bjr a tous.........je pense a tous ces ouvriers et autres techniciens, et leur "savoir faire" mis de coté....dur pour ces gens qui aiment leur travail....on en parle pas assez aux actus de tous ce gachis....c est mon avis..!..
avatar
marcus66
Actif+
Actif+



Age : Date d'inscription : 18/01/2012 Nombre de messages : 164 Localisation : Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Sam 11 Oct 2014 - 17:56

---------- On est en train de sacrifier la qualité de notre outil de défense après avoir réduit d'une manière irresponsable les effectifs de nos armées. Notre sécurité et la défense de nos intérêts nationaux n'ont pas de prix et il est fort surprenant que les militaires de haut rang, ne réagissent pas. Il convient de noter que la menace sous-marine représente le premier danger notamment avec la prolifération du nombre de sous-marins dans le monde. La Royal Navy a largement pris de l'avance sur la Marine nationale puisqu'elle a lancé son troisième sous-marin nucléaire d'attaque de dernière génération.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2446 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Ven 24 Oct 2014 - 1:25

Le groupe DCNS vient de nommer un nouveau directeur à la tête du programme de sous-marins nucléaires d'attaque Barracuda. Vincent Martinot-Lagarde, jusqu'à présent directeur du centre DCNS de Lorient. succède à Christophe Dufour, dont la nouvelle affectation n'est pas précisée. Il devrait rejoindre l'une des directions du groupe.

DCNS n'a pas communiqué sur cette nomination. Selon nos informations, il ne s'agit pas d'une sanction pour Christophe Dufour, crédité d'avoir réussi la mise en route du programme Barracuda. Mais celui-ci rencontre visiblement des difficultés qui nécessitent un resserrage de boulons. Déjà en juin, le directeur de la division sous-marins de DCNS, Olivier Dambricourt, avait été ''débarqué" brusquement moins d'un an après avoir pris ses fonctions.

À DCNS, on assure que le programme Barracuda est sur les rails sur le plan technique. Les délais sont tenus et il n'y a pas de problème de qualité. En revanche, on ne nie pas que le programme se déroule moins bien sur le plan économique. Pour DCNS, la priorité est donc de restaurer ses marges pour gagner de l'argent avec ce programme exceptionnel par sa durée : 23 ans.

Vincent Martinot-Lagarde est chargé de redresser la barre alors que le programme a atteint le stade de la fabrication en série. Trois sous-marins sont aujourd'hui en chantier à Cherbourg et la commande de la quatrième unité a été notifiée au mois de juillet. Vincent Martinot-Lagarde appliquera sans doute des méthodes expérimentées lorsqu'il était directeur du programme des frégates Fremm, entre 2010 et 2013.

Six sous-marins Barracuda, au total, doivent être construits à Cherbourg pour un montant total de 10 milliards d'euros (chiffre DGA). Le premier de ces SNA, le Suffren, doit être mis à l'eau en 2016 pour une livraison à la Marine prévue en 2017.

Le Marin-23.10.2014
_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2752 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Ven 12 Déc 2014 - 17:20

---------- Selon le blog "le portail des sous-marins", le Ministre de la Défense, Monsieur Le Drian, serait sur le point de prendre une décision concernant le futur entretien des sous-marins nucléaires d'attaques du type Barracuda. Il semblerait que l'on s'oriente vers le site de l'Ile Longue, base actuelle des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, pour effectuer ces travaux. La présidente de la commission de la défense de l'assemblée nationale est favorable à cette hypothèse ; le contraire serait évidemment étonnant compte tenu de son mandat d'élue du Finistère. Dans ce cas de figure qui nécessiterait de très coûteux investissements en Bretagne, on n'évoque plus le problème des restrictions budgétaires. La politique reste politicienne.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2446 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Sam 28 Nov 2015 - 23:11

Programme "Barracuda" (27 novembre 2015) :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2752 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SNA type barracuda Jeu 9 Juin 2016 - 22:43

---------- Le 25 mai 2016, le chef d'état-major de la Marine nationale, l'amiral Rogel, présidait l'inauguration des simulateurs des futurs sous-marins d'attaque nucléaire (SNA) du programme Barracuda, dans les locaux flambant de l'école de navigation sous-marine , dans la base navale de Toulon. Ils sont au nombre de cinq et ils sont la copie conforme, à taille réelle, des tableaux de bord installés dans les SNA . Livrés par la DCNS, ils accompagneront les SNA sur toute leur durée de vie. L'objectif est de former les équipages afin qu'ils soient opérationnels en mer.

---------- A la suite de cette inauguration, l'amiral Guillaume, Commandant des forces sous-marines , a apporté  des précisions sur les futurs sous-marins, dans une interview au journal Var-matin.

""""""""" Je crois qu'il y avait un réel besoin de s'adapter en intégrant toutes les technologies qui nous ont permis d'avancer ces trente dernières années. Que ce soit en matière de navigation ou encore d'armement. Ces navires sont bien plus gros, mais surtout plus performants, plus autonomes et paradoxalement plus discrets. Dans le contexte actuel, ce n'est pas un luxe. On est dans un monde de crise perpétuelles. Nos sous-marins actuels ont vécu la Guerre froide. pour autant, le climat géopolitique est aussi instable qu'il y a trente ans. Il y a de nouvelles zones de tensions, notamment autour de l'Asie, et un peu partout sur la planète. Ces nouveaux équipements nous permettent de rester en alerte.
--------- Les simulateurs vont permettre aux équipages de commencer leur cycle opérationnel, c'est-à-dire d'être prêts le jour J. Autrement, c'est aussi une phase de  cohésion entre les marins. Ils apprennent à travailler en équipe, pour un meilleur état d'esprit, en conditions opérationnelles, c'est indispensable."""""""
(Var-matin du jeudi 26 mai 2016).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(futur sous-marin de la classe Barracuda - crédit DCNS).
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2446 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
SNA type barracuda Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Sous-Marins NV

-