Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Les Frégates du Type FTI Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Les Frégates du Type FTI Jeu 28 Mai 2015 - 1:19

Sujet Ouvert



barreur

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2745 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Jeu 26 Nov 2015 - 0:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le ministère de la Défense a donné son feu vert au lancement du programme FTI à l'occasion d'un comité ministériel d'investissement (CMI), qui s'est déroulé te 11 novembre dernier. Parallèlement, le CMI a lancé le programme de rénovation des frégates dites La Fayette (FLF) en attendant l'arrivée des premières FTI à partir de 2023 dans la marine nationale.

Le programme FTI permettra en 2029 de constituer, avec les deux frégates de défense aérienne Horizon (FDA) et les huit frégates multi-missions (FREMM), le format des 15 frégates de premier rang défini par le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2013.

"Le Livre blanc recommande d'équiper la marine de quinze frégates de premier rang, c'est-à-dire des frégates dotées de capacités anti-sous-marines et anti-aériennes pour pouvoir se rendre dans n 'importe quelle zone de crise - les frégates La Fayette, qui ne disposent pas de sonar et ne sont équipées que d'une défense anti¬aérienne rapprochée, n'en sont donc pas", a rappelé le 75 octobre à l'Assemblée nationale le chef d'état-major de la marine, l'amiral Bernard Rogel.

La frégate FTI un best-seller à l'export ?

Dès 2015, les FTI bénéficient d'une autorisation d'engagement de 125 millions d'euros et les travaux d'études sont prévus pour être financés dès cette année. Le programme, qui concerne cinq bâtiments, est encore en cours de définition mais le document d'orientation (DOR) pourrait être signé d'ici à la fin de l'année. Ce que l'on sait aujourd'hui c'est que les FTI déplaceront 4.000 tonnes environ (contre 6.000 tonnes pour les FREMM). Un format qui correspond beaucoup plus que les FREMM au marché export à l'image des frégate La Fayette (6 vendues à Taïwan puis à Singapour et 3 à l'Arabie Saoudite).

"Concernant la FTI, nous avons suggéré au ministre de prendre une décision positive, considérant qu'avec un tonnage limité à
environ 4 000 tonnes, elle serait beaucoup plus exportable que fa FREMM. L'armement sera adapté, sachant que les pays clients veulent une défense aérienne sérieuse" a expliqué le 7 octobre à l'Assemblée nationale le délégué général pour l'armement, Laurent Collet-Billon.

Le programme de rénovation des frégates La Fayette (FLF), qui sera lancé en 2018 selon l'actualisation de la loi de programmation militaire (LPM), portera sur une modernisation a minima des bâtiments afin de prolonger leurs capacités opérationnelles. Elle dotera les FLF d'un sonar de coquer pour compléter leur équipements. Cette modernisation Intervient en biseau de façon à sécuriser la phase de transition qui précède l'arrivée en service des FTI et permettra d'approcher le format de 15 frégates de premier rang défini par le Livre blanc sur la défense.

Pourquoi deux programmes lancés?

Le programme FTI revient de très, très loin. Il n'aurait certainement jamais vu le jour si la France avait souhaité se doter de11 FREMM. "Si nous avions choisi 11 FRFMM en plus des deux FDA (frégates Horizon, ndlr), // nous aurait fallu deux frégates supplémentaires, or je ne crois pas à une série de deux unités : la rupture de capacité aurait été définitive" a expliqué le chef d'état-major de fa marine. D'où le plan de 8 FREMM, deux FDA et 5 FTI afin que la marine dispose de 15 frégates de premier rang. "Le plan que nous avons retenu offre donc fa meilleure solution, il permet à fa fois de respecter l'enveloppe budgétaire, de doter la marine de quinze frégates de premier rang et d'augmenter la prestation export de l'industrie française".

Pourquoi un programme de modernisation des La Fayette? "Dans la lutte anti sous-marine, le contrat opérationnel prévoit en effet une capacité de huit bâtiments, aujourd'hui temporairement réduite de trois" avait expliqué fin mai aux députés l'amiral Rogel. Une capacité remontée à six bâtiments de lutte anti-sous-marine. D'où l'importance d'une remontée en puissance de la capacité de lutte anti sous-marine indispensable pour se conformer au contrat opérationnel demandé à la marine nationale. Les programmes FREMM et FTI (qui seront dotées de moyens ASM) le permettront.

La Tribune
_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2745 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Ven 27 Nov 2015 - 7:55

--------------- On peut donner toutes les explications avec à l'appui les arguments que l'on veut, mais partir d'un projet de 17 FREMM comprenant des bâtiments hautement spécialisés ASM et d"action contre la terre, pour en définitive ne construire que 8 FREMM, c'est aboutir à ce j'appellerais sans langue de bois, un échec qui clôture un programme d'armement peu ambitieux pour la Marine nationale. Le dernier livre blanc sur la défense, dresse péniblement un schéma de 15 frégates de premier rang nécessaire pour que la flotte de surface assume ses missions dans des conditions minimales d'efficacité. Les dites-missions de la Marine ont augmenter considérablement ces vingt dernières années alors que le format de la flotte a nettement diminué en nombre d'unités et parallèlement en tonnage de bâtiments. Dans les années 60/70, la France disposait de près de 40 navires équivalents au tonnage de la frégate moyenne actuelle et, malgré de nouvelles technologies plus sophistiquées qui confèrent aux bâtiments une puissance de feu et de réflexion plus importante dans tous les domaines du combat, comment expliquer ce resserrement du format de ce que l'on appelle "l'épine dorsale" de la flotte de combat. Il n'y a qu'une explication, la volonté de faire des économies sur les moyens à donner à l'outil de défense qui est comme d'habitude depuis, quarante ans, sacrifié sur l'autel de l'austérité et bien davantage par rapport aux autres ministères. Mais en outre, les menaces se sont multipliées : sur nos zones côtières et sur le cordon ombilical que représente la navigation maritime. Alors, une fois encore nous faisons un mauvais choix par rapport aux besoins militaires et vis-à-vis du développement des puissances navales dans le monde et des nouveaux dangers notamment terroristes. Pourquoi alors avoir construit des FREMM si l'on avance aujourd'hui que des frégates de taille intermédiaire de 2000 tonnes inférieures en tonnage, sont aussi performantes !. Et puis on connait maintenant les méthodes de calcul des programmes, la sacro-sainte exportation très juteuse, prendra le pas sur les besoins de notre Marine comme il en a été pour la Normandie et rien ne certifie donc que le nombre de FTI restera à 5 . Constatons aussi, que les deux FREMM spécialement étudiée à la mode anti-aérienne, qui devaient remplacer les Cassard et Jean Bart à l'horizon 2022, ne figurent plus dans le lot des 15 frégates de premier rang. On a une grande faculté en France et notamment dans le domaine militaire, c'est d'adapter nos moyens de défense à ce qu'il reste en budget pour la défense lorsque tous les autres ministères ont bouclé leur demande financière. C'est de cette façon qu'il na pas été possible de construire un second porte-avions et je devance la question qui va se poser au début de l'année 2017 , date du début de la période d'entretien de 18 mois du PAN Charles de Gaulle, comment employer le Groupe aéronaval en cas d'urgence pendant l'IPER du porte-avions ? . Mon propos image une idée personnelle mais je ne suis tout de même pas le seul à aimer mon pays et à imaginer pour lui ce qui nous rattache à son avenir pour nos enfants et petits enfants, c'est-à-dire la sécurité et la paix. Sans outil de défense puissant hautement élaboré au service de l'Etat, il n'existe aucune certitude pour sa sécurité et celle de son peuple.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2443 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Ven 27 Nov 2015 - 13:08

Bien formulé, Denis.

En "grattant" sur le "Net"...La Royal Navy aura deux Porte-avions et double aussi sa "commande" de F35 et, programme aussi la mise en service de "FIT"....Et, augmente sensiblement le budget consacré à la Défense en général.

La Marine Militaire Italienne a commandé SIX "FIT" à ses chantiers navals et vient de confirmer une SEPTIÈME "FIT"....Budgétée.....Payée...Plus un Ravitailleur; plus un Bâtiment amphibie....Bien sur, dans un cadre de renouvellement et de "restrictions".....



matelot
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4312 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Dim 29 Nov 2015 - 6:32

---------- Je crois que la Royal Navy se montre pragmatique dans ses choix ; des coupes sombres ont été opérées pour retirer des navires, notamment amphibies anciens, puis compte tenu d'une réflexion générale, les programmes majeurs ont été lancés dont la construction des deux porte-aéronefs. Décisions suprêmes, lorsque l'intérêt de la Grande Bretagne ne pouvait s'accorder avec des mesures de coopération avec d'autres marines, les anglais se retiraient de la table des négociations. La politique navale italienne semble aussi très cohérente. Pour clore ce sujet, il manque à notre Marine afin qu'elle devienne la plus efficiente d'Europe et en phase avec la conception de notre outil de défense : 1 second porte-avions, trois ravitailleurs modernes et importants en tonnage, une nouvelle flotte d'une quinzaine de patrouilleurs bien équipé. Il apparait également selon divers spécialistes de défense , que trois sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, seraient suffisants pour assurer la dissuasion sur la base de vecteurs navals ; un autre sujet de discussion !.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2443 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Dim 29 Nov 2015 - 20:24

ROUSSEL Denis a écrit:
--------------- On peut donner toutes les explications avec à l'appui les arguments que l'on veut, mais partir d'un projet de 17 FREMM  comprenant des bâtiments hautement spécialisés ASM et d"action contre la terre, pour en définitive ne construire que 8 FREMM, c'est aboutir à ce j'appellerais sans langue de bois, un échec qui clôture un programme d'armement peu ambitieux pour la Marine nationale. Le dernier livre blanc sur la défense, dresse péniblement un schéma de 15 frégates de premier rang nécessaire pour que la flotte de surface assume ses missions dans des conditions minimales d'efficacité. Les dites-missions de la Marine ont augmenter considérablement ces vingt dernières années alors que le format de la flotte a nettement diminué en nombre d'unités et parallèlement en tonnage de bâtiments. Dans les années 60/70, la France disposait de près de 40 navires équivalents au tonnage de la frégate moyenne actuelle et, malgré de nouvelles technologies plus sophistiquées qui confèrent aux bâtiments une puissance de feu et de réflexion plus importante dans tous les domaines du combat, comment expliquer ce resserrement du format de ce que l'on appelle "l'épine dorsale" de la flotte de combat. Il n'y a qu'une explication, la volonté de faire des économies sur les moyens à donner  à l'outil de défense qui est comme d'habitude depuis, quarante ans, sacrifié sur l'autel de l'austérité et bien davantage par rapport aux autres ministères. Mais en outre, les menaces se sont multipliées : sur nos zones côtières et sur le cordon ombilical que représente la navigation maritime. Alors, une fois encore nous faisons un mauvais choix par rapport aux besoins militaires et vis-à-vis du développement des puissances navales dans le monde et des nouveaux dangers notamment terroristes. Pourquoi alors avoir construit des FREMM si l'on avance aujourd'hui que des frégates de taille intermédiaire de 2000 tonnes inférieures en tonnage, sont aussi performantes !. Et puis on connait maintenant les méthodes de calcul des programmes, la sacro-sainte exportation très juteuse, prendra le pas sur les besoins de notre Marine comme il en a été pour la Normandie et rien ne certifie donc que le nombre de FTI restera  à 5 .  Constatons aussi, que les deux FREMM spécialement étudiée à la mode anti-aérienne, qui devaient remplacer les Cassard et Jean Bart à l'horizon 2022, ne figurent plus dans le lot des 15 frégates de premier rang. On a une grande faculté en France et notamment dans le domaine militaire, c'est d'adapter nos moyens de défense à ce qu'il reste en budget pour la défense lorsque tous les autres ministères ont bouclé leur demande financière. C'est de cette façon qu'il na pas été possible de construire un second porte-avions et je devance la question qui va se poser au début de l'année 2017 , date du début de la période  d'entretien de 18 mois du PAN Charles de Gaulle, comment employer le Groupe aéronaval en cas d'urgence pendant l'IPER du porte-avions ? .  Mon propos image une idée personnelle mais je ne suis tout de même  pas le seul à aimer mon pays et à imaginer pour lui ce qui nous rattache à son avenir pour nos enfants et petits enfants, c'est-à-dire la sécurité et la paix. Sans outil de défense  puissant hautement élaboré au service de l'Etat,  il n'existe aucune certitude pour sa sécurité et celle de son peuple.


.........................................................................................................................................



"ROUSSEL Denis"

--------------- On peut donner toutes les explications avec à l'appui les arguments que l'on veut, mais partir d'un projet de 17 FREMM  comprenant des bâtiments hautement spécialisés ASM et d"action contre la terre, pour en définitive ne construire que 8 FREMM, c'est aboutir à ce j'appellerais sans langue de bois, un échec qui clôture un programme d'armement peu ambitieux pour la Marine nationale.

Le dernier livre blanc sur la défense, dresse péniblement un schéma de 15 frégates de premier rang nécessaire pour que la flotte de surface assume ses missions dans des conditions minimales d'efficacité. Les dites-missions de la Marine ont augmenter considérablement ces vingt dernières années alors que le format de la flotte a nettement diminué en nombre d'unités et parallèlement en tonnage de bâtiments. Dans les années 60/70, la France disposait de près de 40 navires équivalents au tonnage de la frégate moyenne actuelle et, malgré de nouvelles technologies plus sophistiquées qui confèrent aux bâtiments une puissance de feu et de réflexion plus importante dans tous les domaines du combat, comment expliquer ce resserrement du format de ce que l'on appelle "l'épine dorsale" de la flotte de combat.

Il n'y a qu'une explication, la volonté de faire des économies sur les moyens à donner  à l'outil de défense qui est comme d'habitude depuis, quarante ans, sacrifié sur l'autel de l'austérité et bien davantage par rapport aux autres ministères.

Mais en outre, les menaces se sont multipliées : sur nos zones côtières et sur le cordon ombilical que représente la navigation maritime. Alors, une fois encore nous faisons un mauvais choix par rapport aux besoins militaires et vis-à-vis du développement des puissances navales dans le monde et des nouveaux dangers notamment terroristes. Pourquoi alors avoir construit des FREMM si l'on avance aujourd'hui que des frégates de taille intermédiaire de 2000 tonnes inférieures en tonnage, sont aussi performantes !.

Et puis on connait maintenant les méthodes de calcul des programmes, la sacro-sainte exportation très juteuse, prendra le pas sur les besoins de notre Marine comme il en a été pour la Normandie et rien ne certifie donc que le nombre de FTI restera  à 5 .

 Constatons aussi, que les deux FREMM spécialement étudiée à la mode anti-aérienne, qui devaient remplacer les Cassard et Jean Bart à l'horizon 2022, ne figurent plus dans le lot des 15 frégates de premier rang.

On a une grande faculté en France et notamment dans le domaine militaire, c'est d'adapter nos moyens de défense à ce qu'il reste en budget pour la défense lorsque tous les autres ministères ont bouclé leur demande financière. C'est de cette façon qu'il na pas été possible de construire un second porte-avions et je devance la question qui va se poser au début de l'année 2017 , date du début de la période  d'entretien de 18 mois du PAN Charles de Gaulle, comment employer le Groupe aéronaval en cas d'urgence pendant l'IPER du porte-avions ? .

 Mon propos image une idée personnelle mais je ne suis tout de même  pas le seul à aimer mon pays et à imaginer pour lui ce qui nous rattache à son avenir pour nos enfants et petits enfants, c'est-à-dire la sécurité et la paix. Sans outil de défense  puissant hautement élaboré au service de l'Etat,  il n'existe aucune certitude pour sa sécurité et celle de son peuple.


.....................................................................................................................................


- J'ai "aéré" le texte : "Mieux lisible"".. cyclops .. pour nos yeux, sensibles.....à nos âges....  

(Tant pis, pour les normes.....Le confort d'abord).... Neutral
_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2745 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Mer 19 Oct 2016 - 7:15

---------------- Important événement au salon international EURONAVAL à Paris, en présence du ministre de la défense, Monsieur le Driant. Le 8 octobre en fin de matinée, lors de l'ouverture de cette manifestation , la nouvelle frégate de 4000 tonnes, version export mais aussi celle qui servira de base au programme de la frégate de taille intermédiaire, a été dévoilée par la DCNS.


----------------Cette nouvelle frégate est annoncée sous le nom de la fameuse vague basque, la plus grande d'Europe : "Belharra". Ce modèle servira donc de base aux futures F T I de la Marine nationale qui devront remplacer à l'horizon 2023, les cinq frégates furtives du type La Fayette.

---------------- Très polyvalente, la nouvelle frégate de DCNS, est un bâtiment de premier rang compact mais intégrant d'importantes capacités dans tous les domaines de lutte navale. Elle pourra notamment mettre en oeuvre des missiles surface-air (Aster, Mica), de croisière et anti-navire (Exocet MM40 Block), de l'artillerie de 76 à 127 mm, des affûts de petit calibre télé-opérés ou un système CIWS offrant une protection à 360 degrés contre les attaques asymétriques. Le bâtiment pourra également embarquer des torpilles, un hélicoptère de 10 tonnes et des drones. Bien entendu les moyens de lutte anti-sous-marine seront très développés avec notamment un sonar de coque et une antenne remorquée avec au choix le Captas 2 ou la nouvelle version compacte du Captas 4.

------------- Cette frégate en projet pourra présenter diverses versions de plateformes avec des modèles allant de 118 à 125 mètres pour les versions courtes et de 127 à 137 mètres pour les variantes longues.

------------- Il faut évidemment patienter pour connaitre quelles seront exactement les options retenues pour la future frégate de taille intermédiaire qui intéresse la Marine nationale . Celle-ci, imaginée dans un contexte économique toujours délicat, embarquera t-elle des missiles de croisière ?, il semble que l'on ait écarté cet armement pour la FTI. Rien n'est encore défini mais on est habitué à connaitre des nouvelles unités dont le budget a été tiré au maximum (les 5 frégates furtives du type La Fayette sans moyens anti-sous-marins). Souhaitons pour notre Marine que cette FTI prévue en 5 exemplaires , soit conforme en tous points à une véritable frégate de premier rang pour constituer le nombre d'unités prévues dans le livre blanc sur la défense : 15 frégates, et que le nombre soit également respecté.

(Version française de la frégate Belharra, connue sous le nom de FTI avec 16 cellules de lancement vertical pour missiles surface-air - Informations fournies par DCNS).
(A remarquer le design très particulier de l'avant du projet).


                                   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2443 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Mer 19 Oct 2016 - 11:37

Bonjour à tous

Navire fonctionnel et efficace, mais ou est passée la beauté de la silhouette ?

Amicalement
avatar
guillaume




Age : 55 Date d'inscription : 20/05/2015 Nombre de messages : 86 Localisation : Vaucluse Emploi/loisirs : Administrateur technique

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Jeu 20 Oct 2016 - 10:35

L’étrave de cette « Future Frégate Intermédiaire » ressemble « étrangement » à celle du DDG 1000 USS Zumwalt…

Peut être que ce « look »........ affraid ......, ferait un plus à l’export…

- Pour info, la Marine Militaire Italienne a confirmé la commande de sept PPA (le pendant de nos FTI),
plus trois en option en remplacement d’Unités Navales « en fin de vie ».
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4312 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Jeu 20 Oct 2016 - 21:48

..bjr a tous...............etrave qui ressemble a celle de nos torpilleurs et autres cuirrassés des années 20......ce retour en "arriere" doit avoir non pas un " look" pour l export , mais plutot un gage de furtivité accoustique ou autres..... scratch....en attendant , moi j aime bien..!..
avatar
marcus66
Actif+
Actif+



Age : Date d'inscription : 18/01/2012 Nombre de messages : 162 Localisation : Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Lun 24 Oct 2016 - 1:02

Les ingénieurs architectes de DCNS ont dessiné une étrave de « type inversée » pour les futures FTI.

Concernant l’étrave inversée, j’ai réuni sur le Net, quelques infos techniques à la recherche des avantages et des inconvénients.

Ce n’est pas évident : scratch

- Ce type d’étrave limiterait le tangage provoqué par les vagues en rentrant mieux dans la vague et, de ce fait, limiterait aussi le tossage par mer trop forte.

Un inconvénient cependant, la vague impacterait le navire nettement plus haut, car, moins soulevé,
ce qui pourrait endommager « plus » les superstructures  

Donc, quelques éléments de réflexion… "Nous verrons aux essais "……. Exclamation
_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2745 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Mer 7 Déc 2016 - 0:35

"Un petit" Focus on FTI Frigate. (En Anglais.....assez compréhensif...).... scratch


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2745 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Mer 7 Déc 2016 - 18:53


--------------- Magnifique vidéo qui met en valeur la future frégate de taille intermédiaire. Elle semble être un bâtiment compact et puissant et il faut espérer que le programme annoncé de 5 unités pour la Marine nationale, sera respecté autant pour le nombre que pour les délais de construction. On a tellement été habitué depuis une quarantaine d'années à par des coupes sombres dans les divers projets; mais soyons optimistes.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2443 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Ven 21 Avr 2017 - 16:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

-UsineNouvelle com


.................................................................................................................................................



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DefenseGlobale lavoixDuNord



avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4312 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Frégates du Type FTI Sam 22 Avr 2017 - 0:12

---------- Le lancement du programme des cinq frégates de taille intermédiaire destinées à la Marine nationale constitue évidemment pour la DCNS, Thales et toutes les entreprises sous-traitantes, une excellente nouvelle. C'est l'assurance pour ce secteur industriel naval vital pour notre pays,  de compléter le cahier des charges pour plusieurs années et de garantir ainsi les emplois mais c'est surtout pour la Marine française, la réponse à une demande pressante de moyens qui lui permettront d'assumer les importantes missions de défense et de service public dont elle est chargée.

----------- Il ne faut cependant pas oublier que le programme de FTI, compense  en partie, la diminution spectaculaire du projet de construction pour notre Marine, de 17 FREMM. La préparation du dernier livre blanc sur la défense, concocté surtout pour s'adapter aux rigueurs d'un budget militaire étriqué, plutôt qu'aux nécessités des besoins de notre outil de défense, a recommandé la dotation de 15 frégates de premier rang pour la flotte. C'est bien le minimum pour les ambitions d'un grand pays à vocation maritime et pour ce que l'on a coutume d'appeler dans la Marine, "l'épine dorsale" c'est-à-dire, le format des grands bâtiments qui constituent les acteurs clés des opérations d'intervention dans les espaces maritimes internationaux.

----------- Il faut apprécier le lancement de ce programme FTI mais ne pas oublier que d'autres programmes importants restent encore à acter en faveur d'une Marine sollicitée sur tous les fronts, (bâtiments de soutien logistique, patrouilleur et rêve suprême un second porte-avions). Prudence aussi car depuis trente années, jamais un programme ciblé au départ en terme de nombre d'unités pour la Marine, n'a été respecté en totalité.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2443 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
Les Frégates du Type FTI Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Frégates du Type F T I

-