Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher

Paquebot El Mansour - Cie Nav Mixte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Paquebot El Mansour - Cie Nav Mixte Mer 10 Juin 2015 - 10:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Bonjour,

En souvenir de Albert L…, (un Normand) qui avait fait son Service Militaire en Algérie au 3ème Zouave (1934-35),
et, qui avait voyagé à l’époque sur le Paquebot « El Mansour » (deux cheminées) de la Compagnie de Navigation Mixte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2574 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paquebot El Mansour - Cie Nav Mixte Mer 10 Juin 2015 - 11:17

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


  EL MANSOUR 1932-1939 Construit aux Forges et Chantiers de la Méditerranée (La Seyne sur Mer) fut lancé le 22 octobre 1932. Afin d'obtenir une vitesse plus grande, l'avant a été dessiné en forme de bulbe, l'arrière est du type "croiseur " et il possède deux cheminées basses, qui sont la "mode" architecturale navale de l'époque.

A partir d'avril 1933 il assure au départ de Marseille, des services à passagers et marchandises sur Alger, Bone, Philippevïlle, Tunis, les Baléares et des services à marchandises sur Oran, Béni-Saf et Nemours, sont également assurés des départs rapides depuis Port Vendres pour Alger et Oran.

En 1937, la silhouette de l'EI Mansour est modifié, les deux cheminées basses, sont remplacées par une seule plus haute. A partir du 20 avril 1937 tous les navires de commerce français arborent les marques de neutralité pendant toute la durée de la guerre d'Espagne. Le 12 février 1938, l'EI Mansour rentre à Port-Vendres avec 13 heures de retard dû à la tempête, en manœuvrant pour accoster, il heurte le torpilleur La Cordelière. Le 2 septembre 1939 la mobilisation générale est décrétée...

EL MANSOUR 1939-1945

Le 3 septembre 1939 la guerre est déclarée ... En septembre 1939 il assure les transports de troupes entre l'Algérie, le Maroc, le Liban et la Métropole. En octobre 1939 il est réquisitionné par la marine nationale comme croiseur auxiliaire et rebaptisé X6; les modifications sont réalisées aux F.C.M (La Seyne sur Mer) il est armé de 7x138 mm, 2x75 mm AA, et 4 mitrailleuses de 13.2 mm; il est affecté à la première division de croiseurs auxiliaires composée de ses sisters ships "El Kantara", "El Djézair".

L'expédition de Norvège avril-mai 1940:

Du 8 au 12 avril 1940 il embarque, à Brest, matériel et troupes de Chasseurs Alpins pour une intervention en Norvège. Escorté de quatre contre-torpilleurs et du croiseur "Emile Bertin" la 1er DCX mouille à Greenock, puis à Scapa-Flow, avant de prendre la direction des côtes norvégiennes Les troupes sont débarquées dans le port de Namsos qui est aussitôt attaqué par l'aviation ennemie, mais dans Namsos, mal défendu contre les attaques aériennes, le 25 avril la décision d'évacuer la tête de pont est prise. En dépit d'attaques aériennes et sous-marines, la 1ère. DCX réussit son retour et embarque, le 3 mai la totalité des troupes, l'El Mansour recueille 1350 Français du 67ème Bt. de Chasseurs Alpins, et 323 soldats Anglais.

Il participe au rapatriement des troupes françaises, évacuées de Dunkerque, depuis l'Angleterre vers la France. La 1ère DCX, s'illustre à nouveau en réussissant à sauver,l'or de la banque de France, qui avait été entreposé à Brest. Le 18 juin, l 200 tonnes de lingots sont embarqués sous les bombardements incessants, et sont mis en sécurité à Dakar le 25 juin.

Après l'armistice de juin 1940, est désarmé à Marseille. Saisi par les Allemands en janvier 1943 (accord Laval/Kaufmann) , puis remis aux Italiens qui le baptisent "Amagni", l'EI Mansour est finalement sabordé dans le port de Marseille. Le navire malgré tout reste intact, par 12 mètres de fond, avec une gite de 85 degrés.

EL MANSOUR 1945-1963

Le relevage de l'épave de l'El Mansour est confié à l'entreprise les Abeilles-Chambon Union. Les travaux entrepris le 15 novembre 1945 seront terminés le 3 octobre 1946. Une fois grossièrement nettoyé, l'El Mansour est remorqué à La Ciotat, au début de novembre 1946, pour remise en état. La silhouette de l'El Mansour est quelque peu modifiée au cours de sa reconstruction, le nombre de passagers passe à: 14 de luxe, 52 de première classe, 268 en classe touriste, de plus 530 passagers de quatrième classe peuvent être transportés en entrepont avant. L'El Mansour reprend son service le 5 septembre 1948, sur la ligne Port-Vendres-Alger.

En mars 1949, il reçoit la croix de guerre pour son engagement durant le conflit 1939-1945.

Le 24 novembre 1949, l'El Mansour entre a La Seyne pour des réparations qui dureront quatre mois. Le 6 avril 1950, le
paquebot, qui effectuait les lignes Port-Vendres-Alger et Port-Vendres-Oran, retourne sur la ligne de Marseille.
En 1955, lors de l'arrêt annuel de l'El Mansour, les services techniques procèdent à divers modifications pour augmenter la capacité
de transport des voitures des passagers, des améliorations sont également apportées pour l'embarquement et le
débarquement des marchandises. En novembre 1956 l'El Mansour subit un incendie de cale, les dégâts restent légers.
Du 2 décembre 1956 au 6 mars 1957, le paquebot est arrêté pour subir une deuxième reclassification aux F.C.M. à La Seyne-sur-Mer, qui effectuent diverses remises en état.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La fin du conflit algérien entraine la disparition du trafic passagers vers l'A.F.N., de plus le navire n'est pas adapté au transport des
marchandises. La Compagnie doit se résoudre en octobre 1963, par suite de cette baisse de trafic, à abandonner, tout au moins en hiver, les lignes de Port-Vendres, puis rapidement il est décidé de se débarrasser de l'EI Mansour qui arrive è ses trente ans de service et se trouve moins bien adapté que les autres paquebots de la flotte au service vers l'A.F.N. Il effectue son dernier voyage de Marseille à Bône du 22 au 25 octobre 1963.

Le 28 octobre 1963 il est vendu à la Marine nationale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bâtiment Base: MAINE {A 611} 1963-1974 ex. EL MANSOUR

II quitte Marseille le 31 octobre à destination de Brest, où il va être transformé en bâtiment-base pour le Centre Expérimental du Pacifique.

Deux chaudières sont débarquées, des logements sont aménagés pour recevoir 250 personnel du C.E.P.

Rebaptisé "Maine A-611", il part pour Tahiti, amarré dans le lagon de Mururoa ou de Fangatanfa, le Maine  servira d'hôtel flottant
pour le personnel , ne faisant qu'une courte sortie d'essais tous les deux ou trois mois. Le 7 janvier 1974 le navire est condamné, le 3 avril il sera coulé au canon par l'aviso Doudart de Lagrée .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Source-crédits :Cargos Paquebots--Maquettes Marmar
_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2574 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paquebot El Mansour - Cie Nav Mixte Jeu 11 Juin 2015 - 13:20

Bonjour,

Merci, un très beau récit : Un noble Vaisseau  Exclamation ...

Comme Ancien du BDC Trieux (1964-1966), j’ai vu arriver en 1965, à Moruroa Le Bâtiment Base Maine ex El Mansour, je crois en 1965.
Il servait effectivement « d’hôtel-restaurant » tout confort, flottant pour peu que je me souvienne aux « Cadres » du CEA et DAM (Division Applications Militaires) et entreprises civiles.

-Vu ce que le BDC Trieux (entres autres) pouvait « leur » transporter  à chaque rotation (Papeete-Moruroa), Le bar pouvait tenir longtemps !

- Enfin, l’Aviso Escorteur Doudart de Lagrée, a bien coulé le BB Maine ex El Mansour en 1974…

Et, la Frégate Latouche Tréville a coulé le Doudart en 1999 au large de Brest….
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 3973 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
Paquebot El Mansour - Cie Nav Mixte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Le carré des équipages

 :: 

Marines Marchandes

-