Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher

Le départemeent de la Meuse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Le départemeent de la Meuse Dim 15 Mai 2016 - 18:13

---------- Je propose d'adresser quelques informations sur le département de la Meuse et plus particulièrement sur le village de Rigny-la-Salle. J'y ai vécu jusqu'à 17 ans, l'âge où je suis rentré dans la Marine et lors de mes permissions. J'ai habité le Château Malpierre, où mes parents étaient les seuls employés, mon père jardinier et ma mère Concierge et cuisinière du propriétaire qui venait chaque week end de Nancy. 9 hectares, un bois protégé de 1,8 kilomètres et une grande salle du château qui a donné le nom au village. Une pièce d'eau, 2 tours et la Meuse qui traversait le bois et qui permettait d'aller pêcher sans carte.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

(le parc sous la neige )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


(le bâtiment principal à l'entrée du château, l'habitation de mes parents à gauche et ma chambre au premier étage troisième fenêtre en partant de la droite).

(les tours et le pont - la pièce d'eau).
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2272 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le départemeent de la Meuse Dim 15 Mai 2016 - 23:39

Il existe des petits villages très intéressants, ce qui est bien c'est d'être fier d'en être, ce qui prouve que l'on ne renie pas ses origines. Moi mon village est insignifiant mais possède une histoire à faire pâlir des villes sans passé, et je me sens toujours fier d'être de là-bas.
Merci à toi pour cette visite.
avatar
SAINT ETIENNE Claude




Age : 71 Date d'inscription : 17/11/2008 Nombre de messages : 1207 Localisation : Normandie / CALVADOS/ LECAUDE Emploi/loisirs : Retraité - Cinéma - lecture principalement histoire

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le départemeent de la Meuse Lun 16 Mai 2016 - 1:21

Un sujet très intéressant ! Mais vaste « programme »....

La Meuse est un grand et beau département de France, d'une grande richesse historique .

Je souhaite que de nombreux membres du forum s’intéressent et contribuent à enrichir ce sujet.

«  Peut-être, par exemple, plus de volontaires que dans les sujets relatifs à la Bretagne ;  tout simplement Toulon et sa Région, dont,nous avons de nombreux anciens marins membres du forum.....localisés.....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Bonne suite.....à vos souvenirs........à vos photos........à vos anecdotes "....



aurevoir

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2562 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le départemeent de la Meuse Lun 16 Mai 2016 - 6:07

---------------- En octobre 1949, un camion de marque Hotchkiss appartenant aux établissement "Colomb" marchand de vin à Nancy, fonce sur la route qui relie cette ville en direction de Vaucouleurs dans la Meuse. A l'arrière de ce véhicule, peu de mobilier mais beaucoup d'affaires appartenant à mes parents qui quittent Nancy pour habiter le château Malpierre, situé à l'entrée du village de Rigny-La-Salle, où il ont trouvé un emploi de jardinier pour mon père et de concierge pour ma mère. J'ai 5 ans et je suis assis avec ma soeur plus jeune entre le chauffeur et ma mère. Mon père installé sur le plateau arrière du camion dans une position inconfortable. Nous arrivons vers 17 heures devant le grand portail du château, l'aventure meusienne débute ce jour là.

----------------- Rigny-la-Salle est un village de 440 habitants, en secteur agricole qui bénéficie de la présence au chef-lieu de canton, de la petite ville de Vaucouleurs dont l'industrie textile, à l'époque très active, emploie jusqu'à 3500 ouvriers. Il n'y a donc aucun problème d'emploi dans les années 50 et une vingtaine d'agriculteurs se partagent la culture de l'immense territoire agricole ; on a du mal d'imaginer qu'il n'y a qu'un seul tracteur encore dans le village, un engin de marque Renault qui appartient en coopérative, à plusieurs agriculteurs. Les chevaux dominent toujours en 1950 comme ailleurs, le mode de traction des machines agricoles. En 60 ans, on peut dire que la situation a bien évoluée tant au plan des outils que de la société rurale ; il ne reste actuellement que quatre paysans dans le village.

----------- Le grand portail du château s'ouvre, un homme d'un certain âge mandaté par le maître des lieux absent, s'avance pour faire les présentations et expliquer à mes parents où il vont demeurer. Je prends la main de ma soeur et je commence à visiter les lieux qui semblent plus abandonnés qu'occupés par une présence. Je me souviens d'être rentré dans une ancienne cuisine sur l'aile gauche du château et y avoir vu des milliers de pommes posés sur le sol, toutes les portes étaient ouvertes  car le château qui avait été occupé un temps par des forces américaines de passage après la guerre, semblait abandonné et le propriétaire, célibataire de 45 ans, venait d'acheter les 9 hectares du domaine mais il y avait pour des dizaines d'années de travaux pour réaliser les réparations importantes à exécuter et restituer les biens immobiliers dans l'état d'origine !. Bref, il y avait beaucoup de "pain sur la planche" notamment pour mon père, afin de redonner aux 10 000 m2 de potager la production de fruits et légumes qu'entendait récolter le propriétaire. Mais à 5 ans, on ne se préoccupe guère de toutes ces perspectives contraignantes mais bien sincèrement, quel programme de travail en vue pour mes parents qui n'avaient pas visité les lieux avant  d'opter pour un point de chute à 4 kilomètres de la cité qui arma Jeanne d'Arc : Vaucouleurs. Je passe les détails d'installation mais en rentrant de ce qui allait nous servir de cuisine, des souris s'échappèrent à l'ouverture difficile de la porte d'entrée et le plafond couvert de vieux papier peint déchiré, laissait tomber une quantité de poussière : bienvenue dans la Meuse. Mon père qui avait livré la glace avec un fourgon tiré par un cheval à Nancy pendant des années et ensuite livré du vin, n'avait aucun notion de culture maraîchère ni de décoration florale et encore moins d'entretien des pelouses. Le "challenge" s'apparentait donc plus à l'ascension du Mont Blanc, que celui des collines meusiennes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

(Le parc photographié en 1960)
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2272 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le départemeent de la Meuse Lun 16 Mai 2016 - 16:27

Très bien Denis  Very Happy ,

J'ai "ajusté" tes "scan"......car après un scan, il reste du "travail" à faire....avant de poster.... Rolling Eyes


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2562 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le départemeent de la Meuse Sam 4 Juin 2016 - 7:35

---------- Le village de Rigny-la-Salle, est intégré dans le canton de Vaucouleurs, (la ville s'appelait la " Vallée des Couleurs" au quinzième siècle).

---------- Situé au sud-est du département de la Meuse, le canton de Vaucouleurs a pour axe la vallée de la Meuse qui serpente en larges méandres où la rivière se divise en de nombreux bras entre des collines boisées. Ce long couloir a été une zone de prédilection pour les établissements humains : la ligne des villages est double, de part et d'autre. Les basses terrasses, au pied des versants, ont été le plus souvent retenues dans le choix des emplacements. A l'exception de Vaucouleurs, l'ensemble du canton est exclusivement rural.

--------------- Pour ce qui est du peuplement, il occupe un rang moyen, la 14° place dans l'ensemble meusien.

--------------- Au Moyen Age, la carte de la région montre un enchevêtrement de territoires de suzerainetés diverses, mais il faut surtout souligner que la châtellenie de Vaucouleurs fut définitivement rattachée au royaume de France en 1365, ce qui permit l'épopée de Jeanne d'Arc.

--------------- Dans les églises, du XII° au XIX° siècle, est conservé un important mobilier parmi lequel on signalera plusieurs retables formant refend et les oeuvres du sculpteur local Thiéry Oger. De la forteresse de Gomberveaux au château de Montbras, l'architecture militaire rt civile est bien représentée.

--------------- La petite ville de Vaucouleurs vit dans le souvenir de Jeanne d'Arc qui vint y affronter le Sire de Baudricourt le 13 mai 1428 et , ayant enfin obtenu gain de cause, en partit avec son escorte par la Porte de France le 23 février 1429.

--------------- Aux souvenirs historiques s'ajoute le charme du paysage, des brumes de l'automne à l'éblouissement du printemps qui lui fait largement mériter le nom de "Vallée des couleurs".

(Image du patrimoine - canton de Vaucouleurs - Meuse).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


--------------- Robert de Baudricourt était gouverneur de Vaucouleurs pour le roi de France qui ne possèdait plus au Nord de la Loire que quatre places : le Mont-Saint-Michel, Orléans, Tournai et Vaucouleurs. Partout ailleurs, on était sous la coupe des Anglo-Bourguignons.

--------------- A Vaucouleurs, sur la colline où s'éleva le château de Baudricourt, demeurent encore deux portes. La première était l'entrée du château-fort sur la ville, la seconde ouvrait sur la route de France (elle est aujourd'hui sous terre et l'actuelle porte de France ne fut construite qu'en 1733, 1734). C'est vers le 13 mai 1428 que Jeanne d'Arc franchit la première et affronta Baudricourt, seul des chefs militaires de la contrée resté fidèle à la France. Elle fut mal reçue.
--------------- Fin 1428, Jeanne reprit le chemain du château. De nouveau chassée , elle s'installa chez la dame Royer.C'est de là qu'elle monta au château le 12 février suivant et amena Baudricourt à se laisser convaincre en lui annonçant la nouvelle, encore inconnue de tous, de la défaite des troupes royales à Rouvray. Les habitants de Vaucouleurs lui ont fait forger une épée que Baudricourt lui remet. Ils se sont cotisés pour lui acheter un cheval et un habit d'homme, pourpoint, chausses, bottes et éperons. "Va et advienne qui pourra " lui dit Baudricourt. Elle était accompagnée de Jean de Metz, de Bertrand de Poulengy et de quelques hommes d'escorte. Elle quitta la ville par la porte de France. C'était le 23 février 1429.

avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2272 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le départemeent de la Meuse Dim 5 Juin 2016 - 0:31

Très bien, Denis  Very Happy

.....Tu commences à maîtriser les "outils" qui permettent de réaliser une belle mise en page (s) .



bravo

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2562 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le départemeent de la Meuse Lun 31 Oct 2016 - 23:09

---------------- En 1956, monsieur Louis Jacquinot, député de la Meuse, dernier ministre de la marine en exercice, était invité dans le village de Rigny-la-Salle pour une manifestation à laquelle assistaient diverses personnalités : préfet de la Meuse, conseillers généraux etc.... A cette occasion, le propriétaire du château, dans lequel j'habitais avec mes parents, avait invité le député et sa suite, à visiter son domaine. J'avais 12 ans et je me souviens de cette visite.

(Des photos de presse avaient été prises lors de la visite)

- les personnalités empruntent l'allée principale du château, qui mène à la grille de l'entrée, monsieur Jacquinot suivi du préfet puis le propriétaire du château (petit gilet) à sa droite le conseiller général du canton de Vaucouleurs).


                                         [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


(Photo de groupe dans l'allée du château).



                                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2272 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
Le départemeent de la Meuse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Nos Régions--Villes--Villages

-