Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Lun 27 Juin - 1:23

Voici la liste de ce qui a existé et les dates de retrait hélas pas à jour:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
SAINT ETIENNE Claude




Age : 71 Date d'inscription : 17/11/2008 Nombre de messages : 1228 Localisation : Normandie / CALVADOS/ LECAUDE Emploi/loisirs : Retraité - Cinéma - lecture principalement histoire

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Lun 27 Juin - 2:31

---------- Merci pour ce lien très intéressant.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2446 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Lun 27 Juin - 2:35

On parlait du nombre important d' unités à la mer dans les années 60/70, avec ce lien il est facile de faire le compte. Déjà un sacré tonnage avec les EE, croiseurs et pa
avatar
SAINT ETIENNE Claude




Age : 71 Date d'inscription : 17/11/2008 Nombre de messages : 1228 Localisation : Normandie / CALVADOS/ LECAUDE Emploi/loisirs : Retraité - Cinéma - lecture principalement histoire

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Lun 27 Juin - 10:03

Je "déborde" un peu du sujet,..... Embarassed .... mais, parmi nos Escorteurs d'Escadre, n'ont pas été cités :

- Le CHATEAURENAULT D606 - 1942/1955 - 3360T - 34 nœuds......

- Le GUICHEN D607 - 1943/1955 - 3360T - 34 nœuds.....

(Référence : mon agenda Marine "1961").



matelot
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4329 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Lun 27 Juin - 11:11

Sujet Ouvert




study

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2752 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: guichen Lun 27 Juin - 23:18

Le châteaurenault et le Guichen étaient d'anciens croiseurs légers Italiens donnés à la France en dommage de guerre. Arrivés en août 48 ils gagneront les chantiers de la Seyne pour y être refondus en escorteur d'escadre, ils seront équipés de canons allemands de 105 mm, de canons Bofors de 57 mm et de torpilles de 550 mm. Ils seront affectés à l'escadre de l'atlantique.
Le châteaurenault sera désarmé en 1961 puis servira 15 ans de ponton à Lanveoc-Poulmic. En 1976 il est remorqué au Cimetière des navires de Landévennec avant d'être démantelé.
Le Guichen navire amiral sera quant à lui désarmé en 1962 puis abritera l'école des fusiliers à Lorient jusqu'en 1969, avant d'être complètement retiré du service puis démantelé.
avatar
SAINT ETIENNE Claude




Age : 71 Date d'inscription : 17/11/2008 Nombre de messages : 1228 Localisation : Normandie / CALVADOS/ LECAUDE Emploi/loisirs : Retraité - Cinéma - lecture principalement histoire

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Mer 29 Juin - 10:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Ah ! Le Guichen, le Chateaurenault, je les ai « connus »…  Very Happy

De beaux souvenirs d’enfance, lorsque, « gamin » à Bizerte, j’admirai l’un ou l’autre lorsqu’ il passait le Canal soit pour se diriger vers les quais de la Baie Ponty ou inversement pour gagner la Haute mer.

Et puis, aussi, en Ville, les Marins sortaient en tenue, j’aimais bien lire sur leur ruban légendé le nom de leur « bateau » …..En ces années là, « toute » la Marine Nationale Française….un jour ou l’autre, était « visible » à Bizerte.

- En illustration (de mes vieux papiers), « quelques » Unités à quai à la Baie Ponty, dont certainement le Chataeurenault D606….le Guichen, aussi ?....Mais, ils étaient bien à Bizerte.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


matelot
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4329 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Mer 29 Juin - 18:42

--------- C'est un immense plaisir de revoir ces anciens grands bâtiments de notre Marine, ils avaient une fière allure. Merci.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2446 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Mer 12 Oct - 10:01

Revue navale en Rade d'Oran...1959....

Une courte vidéo, on remarque le l'Escorteur d'Escadre Guichen D607. le Chateaurenault, ne devait pas être loin.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


drapeau
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4329 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Jeu 13 Oct - 4:12

----------------- Les Guichen et Chateaurenault, présentés dans l'ouvrage : " LES NAVIRES DE GUERRE Français de 1850 à nos jours", de Francis Dousset, paru en 1975. (Editions de la Cité).



                                            [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2446 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Ven 14 Oct - 14:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Sur l’illustration du post ci-dessus : les Guichen et Chateaurenault….ex Italiens….

- « Ex Italiens » : Oui, car avant d’être remis à la France au titre des dommages de guerre, ces Navires, ces Unités ont eu un passé, une histoire.

L’Escorteur d’Escadre Chateaurenault, avait été baptisé « ATTILIO REGOLO » (lors de son lancement, en Italie).
Il constituait une Classe de 12 Unités : la Classe « Capitani Romani » (noms illustres de grands hommes Romains), dont, ses jumeaux :

Caio Mario – Claudio Druso – Claudio Tiberio – Cornelio Silla – Giulio Germanico – Ottaviano Augusto – Paolo Emilio – Pompeo Magno – Scipione Africano – Ulpo Traiano – Vispanio Aggripa.

Seulement, trois Unités furent livrés à la Regia Marina : L’Attilio Regolo, en fin 1942, le Scipione Africano et Pompeo Magno en 1943. Les autres, leur construction suspendue.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

MMI
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4329 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Lun 17 Oct - 13:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Seulement trois Unités de la Classe « Capitani Romani » furent terminées et entées en service avant l’armistice.

L’Ulpo Traiano fut coulé dans le port de Palerme le 3 janvier 1943 alors qu’il était pratiquement terminé en fin d’équipement.

Les croiseurs Claudio Druso, Claudio Tiberio, Paolo Emilio et Vipsanio Agripa, virent leur construction suspendue et leurs coques démantelées.

Les seules Unités qui entrèrent donc en service furent l’Attilio Regolo en 1942, le Scipione Africano et Pompeo Magno en 1943.

Seul le le Scipione Africano fut équipé du radar EC3/ter « Guffo », mais, selon certaines sources, en l’été 1943, les deux autres Unités navales en furent également équipées.

A l’armistice, le Caio Mario, l’Ottaviano Augusto, le Cornellio Silla, encore en construction et, le Giuilio Germanico en phase avancée de construction furent capturés par les allemands.

L’Attilio Regolo, durant son transfert à Malte, selon les clauses de l’armistice, fut parmi les Unités à secourir les naufragés du Cuirassé Roma (bombardé et coulé par les allemands).
Naufragés, rescapés et Unités « internés » aux Iles Baléares sous l’autorité franquiste espagnole ; dont le retour en Italie ne se fera seulement le 23 janvier 1945.

Après guerre,suite au Traité de Paix, il fut décidé que trois Unités Navales entrées en service, allaient être remises à la Marine française comme réparations de guerre, mais, après accord de juillet 1948 entre les deux gouvernements, quelques modifications furent apportées :

Le Pompeo Magno, fut exclu car les Français des conséquences de déformations de coque, alors que c’était le Regolo qui fut torpillé en 1942 en perdant l’étrave puis, remplacée avec celle du Caio Mario. Et, il fut décidé de « cannibaliser » le Pompeo Magno en faveur des deux autres Unités à remettre à la France.

Regolo et Scipione furent donc consignés à la France en 1948 sous le sigle R4 et S57.

Le Pompeo Magno  reste donc Italien et, le Giuilo Germanico récupérés en chantier, furent livrés dès 1950  à des travaux de reconstruction/transformation en « chasseurs-conducteurs », rebaptisés respectivement San Giorgio et San Marco qui, entrèrent en service dans la Marine Militaire, respectivement en 1955 et 1956 ; réarmés avec des canons de 127/38 américains, moins puissants que les canons d’origine 135/45 mais, avec la fondamentale capacité d’exécuter d’efficaces tirs contre avions.

Dans le même sens, l’Attilio Regolo et Scipione Africano, dans la Marine Nationale, furent réarmés avec des canons allemands de 105 SK C/33, les mêmes qui constituaient l’armement antiaérien des Croiseurs allemands Classe Hipper, armement plus léger, mais, qui permettait l’utilisation de munitions retrouvées en grand nombre après la libération.

Ces deux croiseurs légers, furent respectivement rebaptisés Chateaurenault et Guichen après travaux sur l’armement et, ou, sur l’électronique.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Traduit de sites spécialisés et techniques de la Marine Italienne
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4329 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Mar 18 Oct - 4:48

---------------- Intéressant la situation de ces deux bâtiments remis à la Marine française mais finalement, on se demande si cette cession a été vraiment rentabilisée car on imagine d'une part le coût important des transformations techniques et d'autre part le peu de temps d'emploi de ces deux navires qui ont navigué sur une très courte période.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2446 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Mar 18 Oct - 10:17

Effectivement, mais après Guerre, notre Marine avait grand besoin de se « requinquer »  en « nombre »…

- Dans ce cadre, n’oublions pas la « cession », (par d’autres marines étrangères) par exemple, de porte avions ; de dragueurs de mines ; de patrouilleurs…



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4329 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
Escorteurs d'Escadre Chateaurenault et Guichen Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Les Embarquements-Histoires de Marine

 :: 

Nos Histoires de Marine

 :: 

Escorteurs d'Escadre

-