Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher

La sortie honteuse du marin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: La sortie honteuse du marin Lun 19 Déc 2016 - 19:23

J'ouvre ce sujet mais bien sur Pouah!... Juré ce n'est pas de moi qu'il s'agit ni des intervenants qui s'ajouteront pour remplir cette page.
Les histoires racontées ne sont pas miennes, juste comme ça en passant, des choses vécues racontées par les copains, pour que les ethnologues et les psy aient de la matière dans leurs recherches.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sur la photo il s'agit d'une caserne aux maisons typiques de ce lieu

En fait à Madagascar le Tanambo est une cité périphérique, à cette époque le pays n'était pas riche d'où la vétusté des installations mais ce n'était pas un bidonville.
A Diégo il y en avait sept je crois et portaient chacun un N° .
Le Tanambo 5 était édifié sur du sable, il  rassemblait les gens les moins aisés, les constructions étaient faites de bois et de bidons de 200 l ouverts et rouillés etc.. Pas d'égouts mais l'électricité était présente pour certaines. Les malgaches sont des gens très propres, les soins corporels se faisaient souvent dehors avec des cuvette d'eau renversées sur la tête, lavage main/savonnette puis rinçage avec un seau, et ce, plusieurs fois par jour.
Quelques fois l'imbrication des constructions faisait qu'il y avait un robinet commun au centre de ce qui faisait figure d'une petite cour ou couraient quelques rares poulets. Au pied de chaque entrée (rarement de porte, seuls des pare-soleil réalisés avec des capsules masquaient l'entrée)  les femmes faisaient leur cuisine sur des braises à même le sol ou dans des chaudrons en hauteur sur des pierres.
La cuisine Malgache est savoureuse et pleine de succulentes recettes.
L'intérieur des maisons très propre était souvent ciré mais avec les murs mitoyens non insonorisés.
Ce qui fait que quelques fois si la femme d'un soir qui accueillait le marin désœuvré le retenait pour la nuit de douceurs, les ébats étaient communiqués, voire amplifiés dans les pièces contiguës des autres logements,  car il n'y avait bien souvent qu'une seule pièce par locataire. Le lendemain matin les marins regagnaient les extérieurs pour y trouver un taxi brousse, en chemin ils avaient matière à commenté les performances des uns et des autres ou du malheur des unes.
Car quelques fois une pauvres fille  circoncise faisait comme les autres, sauf que pendant l'action elle n'était pas partie prenante, trouvant même le temps long elle étirait ses bras et recherchait une station sur le poste radio souvent positionné en tête du lit.
Dans le n° cinq il y avait beaucoup de filles célibataires, d'où notre prédilection pour celui-ci.
D'autres Tanambo était à même la terre rouge, gare à la saison des pluie ou la tenue qui était blanche à la sortie regagnait le bord  en couleur rouge.
avatar
SAINT ETIENNE Claude




Age : 71 Date d'inscription : 17/11/2008 Nombre de messages : 1207 Localisation : Normandie / CALVADOS/ LECAUDE Emploi/loisirs : Retraité - Cinéma - lecture principalement histoire

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La sortie honteuse du marin Mar 20 Déc 2016 - 10:58

Merci Claude  Very Happy pour l’explication du « Tanambo » à Madagascar.
Le « Tanambo », je croyais que c’était un « Bar à Marins »… Wink

Au cours de ma carrière militaire, j’ai connu des genres « Tanambo », ce n’était pas à Mada (les brochettes de zébu, en revanche, était super bonnes accompagnées d’une sauce « relevée ») .

- Oui, des quartiers…des périphéries….des « banlieues » en Afrique ou d’autres pays que j’ai connus…

A Djibouti comme à Bangui, par exemple, il y avait comme des « Tanambo »….Fréquentables, moins fréquentables ou carrément interdits .

- J’ai bien relevé ton « évocation » sur la « sonorité » des ébats….. Embarassed

Cela m’a rappelé l’Hôtel Stuart à Papeete, comme en ces temps là, un petit hôtel de construction locale dans le village de Vaitapé à Bora Bora…

marin_heureux
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 3893 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La sortie honteuse du marin Mar 20 Déc 2016 - 11:49

Le monde est grand, immense même et tous sur ce forum avons traîné nos chaussures dans ces endroits
particuliers, car l'age était venu de jeter notre gourme.
Je ne conserve aucune honte de ce passage de 17 à 20 ans, bien au contraire je remercie le ciel de ne pas être resté dans ma campagne arriérée tant sur les principes que sur la morale.
Ce n'est pas là que j'aurai pu m'ouvrir à la vie comme je l'ai fait sur les autres continents.
Entre autre à Bora, pas à l’hôtel mais sous les cocotiers  avec des centaines de crabes de cocotiers qui sans arrêt se mêlaient de l'affaire, à la Réunion ou mon orgueil de mâle largement satisfait par les cris de ma compagne, j'ai compris en me relevant et me piquant aux genoux, qu'en fait la donzelle était couchée dans les chardons ou orties (il faisait nuit nous étions sous se couvert d'arbres qui sentaient bon).
Quand l'instant "T" est là, peu importe l'endroit du jour ou de la nuit.
J'en raconterai d'autres mais amis lecteurs, faites le aussi...


Dernière édition par SAINT ETIENNE Claude le Jeu 22 Déc 2016 - 0:32, édité 3 fois
avatar
SAINT ETIENNE Claude




Age : 71 Date d'inscription : 17/11/2008 Nombre de messages : 1207 Localisation : Normandie / CALVADOS/ LECAUDE Emploi/loisirs : Retraité - Cinéma - lecture principalement histoire

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La sortie honteuse du marin Mer 21 Déc 2016 - 12:59

...Ma suite..., dans mes "Escales"......Pour ne pas me "disperser"...
au travers de mes Embarquements et de mes Escales...


voile
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 3893 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La sortie honteuse du marin Mer 21 Déc 2016 - 23:54

Je crois que Claude a ouvert ce sujet en réponse à une question posée ailleurs, sur la signification de « Tanambo ».

- Bien sur, vos Escales « mémorables individuelles ou entre copains »,
doivent être « développées » dans le forum ouvert à ce sujet  :.......:.......:



Vous pouvez tout « dire »…..ou presque…. Embarassed


Nous avons : l’Escorteur d’Escadre Kersaint, l’Aviso Escorteur Doudart de Lagrée, le BDC Trieux.

Á mon avis, « il en manque encore pas mal »….à moins que certains membres ne se souviennent plus de leurs escales,
comme, ils ne se souviennent plus de leurs embarquements……… Suspect

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2562 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
La sortie honteuse du marin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Les Embarquements-Histoires de Marine

 :: 

Nos Histoires de Marine

 :: 

Escales : Récits et Aventures

-