Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Le destin de l’île Française de Tromelin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Le destin de l’île Française de Tromelin Lun 16 Jan 2017 - 13:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L’Assemblée nationale doit entériner ce mercredi un traité qui propose une cogestion de cet îlot de l'océan Indien et de ses espaces maritimes avec la République de Maurice, qui le convoite.

La végétation, l'eau douce et les ressources sont rares sur Tromelin. Seuls quelques météorologistes ont séjourné sur ce confetti des Iles éparses de l'océan Indien, depuis qu'une station de surveillance des cyclones, aujourd'hui automatisée  y a été bâtie dans les années 50.

Perdu à l'est de Madagascar et au nord de la Réunion, ce territoire des Terres australes et atlantiques françaises (TAAF) de 1,5 km de long sur 700 mètres de large est au centre d'un conflit diplomatique. La République de Maurice le revendique depuis 1976.

Le dossier a été porté jusqu'à l'ONU. Pour apaiser les esprits, l'Assemblée nationale française doit entériner ce mercredi un accord sans précédent: la cogestion économique, scientifique et environnementale de Tromelin par les deux pays.

Le dossier est brûlant. L'îlot a un poids économique limité. Mais son importance réside dans le domaine maritime qu'il confère 285.000 km2 dans l'Océan indien, soit 2,8% du total de la Zone économique exclusive française (ZEE), la deuxième plus vaste du monde. Cet important domaine maritime fait des envieux. Madagascar convoite les autres îles éparses et leurs fonds marins réputés riches en hydrocarbures situées dans le canal du Mozambique: Bassas da India, Europa, Juan de Nova et les Glorieuses. Les Comores s'intéresseraient aussi à ce dernier archipel.

Le risque, dans la cogestion avec la République de Maurice, serait de créer un précédent, clament les opposants. «La ratification de ce traité ne peut que justifier,
légitimer et accroître les revendications», mettent en garde, dans une tribune au FigaroVox, le député UDI du Tarn Philippe Folliot et l'écrivain Irène Frain.

«République une et indivisible»

Le traité de cogestion, dont l'idée avait été lancée par François Mitterrand en 1990, a finalement été signé par Nicolas Sarkozy en 2010.

II attend depuis sa ratification par les députés.

Premier échec en 2013 le texte a été retiré de l'ordre du jour devant la grogne parlementaire. Ce mercredi, il revient à l'Assemblée. La polémique aussi. «La République est-elle toujours une et indivisible?», tempêtait le député Philippe Folliot lors de la séance de question au gouvernement du 11 janvier. Ce dernier a tancé une pétition avec les élus Gilbert Le Bris (PS) et Laurent Furst (LR) Matthias Fekl, le secrétaire drËtat chargé notamment du Commerce extérieur lui avait répondu dans l'hémicycle: «Rien [. ] ne peut constituer une base de contestation de notre souveraineté. Toutes les garanties juridiques ont été prises». La présidente du FN Marine Le Pen fustige de son côté «un projet qui amputera le territoire national».

Le traité évite soigneusement la question des revendications territoriales mauriciennes. La gestion commune de l'île sera cantonnée à la pêche, l'environnement et aux recherches archéologiques. Les relations diplomatiques avec Maurice sont par ailleurs bonnes ; les liens économiques nombreux. Ce dossier est le seul point d'achoppement entre les deux pays. «Nous souhaitons une relation apaisée», continue le secrétaire d'État.

Tromelin est aussi connue comme «l'île des esclaves oubliés». En 1760, un navire français, l'Utile, fait naufrage sur ses rives.

Les membres de l'équipage embarquent sur un canot de fortune. Ils promettent de revenir rapidement secourir les 80 esclaves restant 15 ans plus tard, seuls 8 survivants seront secourus. Ironie du soit, l'Utile avait pour destination l'île Maurice.

lefigarofr
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 3893 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le destin de l’île Française de Tromelin Lun 16 Jan 2017 - 13:40

.....Un second article....dans le titre, une super coquille...... zinzin


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



indécis
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 3893 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le destin de l’île Française de Tromelin Lun 16 Jan 2017 - 17:17

Je connais bien ce patelin pour y être allé deux ou trois fois sans jamais y mettre les pieds, impossible d'y débarqué pour faire du tourisme tellement l'approche est mauvais. Juste autorisé pour le ravitaillement des quelques météos vivants sur cet îlot de sable, c'était en 64.
En faire un condominium c'est exaltant comme idée mais en réalité?
avatar
SAINT ETIENNE Claude




Age : 71 Date d'inscription : 17/11/2008 Nombre de messages : 1207 Localisation : Normandie / CALVADOS/ LECAUDE Emploi/loisirs : Retraité - Cinéma - lecture principalement histoire

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le destin de l’île Française de Tromelin Mar 17 Jan 2017 - 17:14

...La suite :..... Arrow


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
FRANCOIS61




Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 3893 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le destin de l’île Française de Tromelin Mar 17 Jan 2017 - 17:53

tres interressant....!.....merci pour l info.
avatar
marcus66




Age : Date d'inscription : 18/01/2012 Nombre de messages : 128 Localisation : Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le destin de l’île Française de Tromelin Mer 18 Jan 2017 - 4:52


----------- Céder ce très petit territoire français, serait le début d'un processus non maîtrisable d'une série de demandes de même nature pour d'autres possessions. On voit bien par ce sujet traité devant les parlementaires, qu'une grande majorité d'élus du peuple, se moque éperdument de la défense des intérêts de notre pays, avec semble t-il, une vision complètement erronée des conséquences qui résultent de leurs décisions. Inquiétant cette légèreté dans l'étude des dossiers relevant de la compétence parlementaire. On comprend mieux le manque d'attention du thème régalien d'une importante fondamentale pour la sécurité de notre nation :" la Défense" elle manque cruellement de moyens. Comment peut on vouloir se séparer d'une parcelle de territoire même de si peu d'importance dans un environnement mondial où la tendance au contraire, est de se projeter sur des espaces non encore explorées mais susceptibles de garantir au moins une zone économique maritime de 200 milles qui peut être riche en ressources.
avatar
ROUSSEL Denis




Age : 72 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2272 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
Le destin de l’île Française de Tromelin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Les Campagnes et l'Outre-Mer

 :: 

Madagascar et Oc.Indien

-