Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Le Pavillon du "Généreux" - 18 février 1800 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Le Pavillon du "Généreux" - 18 février 1800 Mer 22 Fév 2017 - 0:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au lever du soleil, ce 4 août 1798, il ne reste que quelques épaves de la flotte napoléonienne.

La veille, l'armada française pilotée par le vice-amiral François Paul de Brueys d'Aigalliers a subi un sérieux revers. Depuis deux mois, l'amiral britannique Horatio Nelson l’a prise en chasse en Méditerranée avant de la couler au large d'Aboukir, en Egypte.

Seuls le Généreux, un géant des mers de 56 mètres qui composait l'arrière-garde de l'escadrille française, et e Guillaume Tell parviennent à s'échapper de ce déluge de feu.

« Avant la même heure demain, j'aurai gagné une pairie ou l'abbaye de Westminster (la mort, NDLR) », lançait Nelson à ses troupes avant cette bataille qui forgea sa réputation. Ce qu'il ne savait pas encore, c'est qu'il capturerait deux ans plus tard l'un des plus grands drapeaux jamais tissés.

Un pavillon français - le premier tricolore de l'Histoire - de la taille d'un terrain de tennis qui flottait sur le Généreux, coulé le 18 février 1800 par les Anglais lors du siège de Malte. Pour la première fois depuis cent ans, ce butin de guerre sera exposé au musée du château de Norwich, en Angleterre.

L'un des premiers drapeaux français de l'Histoire

Après avoir sabordé le Généreux en 1800 dans les eaux maltaises, l'amiral britannique Nelson s'empare de l'immense oriflamme de 16 mètres de long sur 8 de large et le rapporte dans son Norfolk natal, d'où il ne partira plus.

217 ans plus tard, la dizaine de conservateurs paraît bien petite face au géant « encore marqué par les débris de bois et la poudre à canon », détaille le musée. 40 000 livres sterling (47 000 euros) seront nécessaires pour restaurer l'objet. Ce n'est qu'en 1905 que le public a pu l'admirer pour la première fois, lors d'une exposition pour le centenaire de la bataille de Trafalgar, elle aussi remportée par l'armada de Lord Nelson face aux flottes française et espagnole.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


« L'état de conservation du pavillon est incroyable au vu de son âge et de sa fragilité.

C'est l'un des drapeaux français les plus vieux présents au Royaume-Uni et son histoire est l'une des plus émouvantes et excitante », s'est réjoui Ruth Battersby-Tooke, conservateur du musée.

D'autant que ce drapeau serait l'un des premiers tricolores de l'Histoire française. En effet, si le Généreux a été mis en service en 1785, l'étendard bleu-blanc-rouge n'a, quant à lui, été adopté que neuf ans plus tard, en 1794, par la Convention.

À a barre du navire, Louis-Jean-Nicolas Le Joille aurait été l'un des premiers à arborer la gigantesque bannière à la poupe.

D'aucuns prétendaient qu'elle lui avait porté chance lors de la bataille d'Aboukir...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

-Source: Le Point
-Crédits: Norfolk Museum Service






_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 2816 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Pavillon du "Généreux" - 18 février 1800 Mer 22 Fév 2017 - 4:59


----------- Des explications exaltantes et du plus grand intérêt. Merci. Je sais bien qu'il est facile de témoigner une certaine reconnaissance pour l'intérêt de l'article, les photos et l'évocation historique de l'ensemble que d'effectuer ces recherches et les porter sur le blog. Je me permets tout de même de dire que je suis admiratif pour la qualité des sujets présentés et pour le travail effectué par malheureusement toujours les mêmes éléments perspicaces, piliers de ce blog qu'ils mettent en valeur au prix de nombreuses heures de recherches. Merci, c'est dit et ce n'est pas de la flagornerie, je le pense et ils vont se reconnaître.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+++
Actif+++



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2512 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Pavillon du "Généreux" - 18 février 1800 Mer 22 Fév 2017 - 18:06

Très intéressant, Merci  Very Happy

- Quelques infos relatives à ce Vaisseau, pour "découvrir" que les Anglais l'avait "récupéré" et baptisé HMS Généreux.... narguer

.............................................................................................................................


Le Généreux est un navire de guerre français en service de 1785 à 1800, puis britannique jusqu'en 1816 sous le nom d'HMS Généreux.

C'est un vaisseau de ligne portant 74 canons sur deux ponts.

Le Généreux, un navire de la classe Téméraire, est construit aux chantiers de Rochefort : il est lancé en 1785.

L'armement est de 74 canons :

28 canons de 36 livres en première batterie ;
30 canons de 18 livres en seconde batterie ;
16 canons de 8 Iivres et 4 caronades de 36 livres sur les gaillards.

En 1793, lorsque la guerre reprend avec Angleterre, le Généreux stationne à Toulon.

Le 29 août, la ville, en pleine agitation contre-révolutionnaire, ouvre ses portes à la flotte anglaise qui y débarque une armée. L'escadre est neutralisée.

La contre-offensive des armées républicaines force cependant les Anglais à évacuer. Le Généreux a la chance d'échapper à l'incendie du 18-19 décembre qui détruit huit vaisseaux.

En 1798, il fait partie de l'escorte qui accompagne les troupes vers l’Egypte. Placé à l'arrière-garde de la ligne française, il est l'un des deux seuls navires à réussir à s'enfuir à la bataille d’Aboukir (1798). Juste après, au large de la Crète, il rencontre le HMS Leader (de 50 canons), le 18 août 1798.

Lors du combat qui suivit, malgré ses 100 morts et 180 blessés, le Généreux capture le vaisseau britannique qui avait de son côté 35 morts et 57 blessés.

En 1800, alors qu'il accompagne un convoi pour Corfou alors sous domination française, le commandant Lejoille décida de bombarder Brindisi et fut tué parla riposte de la ville. La ville fut finalement capturée.

Lors de la bataille du convoi de Malte, le Généreux est capturé. Très endommagé, il fut convoyé à Mahôn par les frères Archibald et Thomas Cochrane.


Réparé, il passe dans la Royal Navy sous le nom de HMS Généreux. Il est démonté en 1816.

-source: wiki



drapeau .........bateau-a-voile............................ bateau-a-voile ............................. bateau-a-voile ...................... drapeau
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4475 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Pavillon du "Généreux" - 18 février 1800 Mer 22 Fév 2017 - 18:46

L' Achille, Vaisseau de la Classe Téméraire, comme le Généreux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

source-crédits : Wiki
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 4475 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Pavillon du "Généreux" - 18 février 1800


Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon du "Généreux" - 18 février 1800 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

La vieille Marine

 :: 

La Marine des XVIIème et XVIII siècle

-